Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:24

 

Taboo Tatto

Tome 3

 

 

 

Shinjirô

 

 

 

Doki Doki Edition

 

Résumé :

Quand un simple tatouage devient une arme secrète au coeur de tous les enjeux… Alors que l'issue des combats entre la Lune bleue et les brâhmanes penche en faveur d'Izzie et Seigi, apparaît Äryabhata, la princesse sélinisthanaise. Sauvant in extremis les deux brâhmanes, elle se volatilise tout aussitôt, après avoir révélé au collégien la véritable nature de son glyphe. Seigi, ébranlé, apprend que le glyphe absolu, loin d'être unique, serait en réalité un des fragments d'une mystérieuse clef, tout comme le glyphe de la princesse et celui de l'énigmatique Brad Blackstone qui ne tarde pas à approcher le jeune homme. L'inconnu, ancien brâhmane et connaissance d'Izzie, lui dévoile alors les véritables raisons des agissements des brâhmanes au Japon, ainsi que l'existence d'un quatrième et ultime fragment. Mais Seigi peut-il lui faire confiance ?

 

Mon avis : ***

Après une bataille épique pour sauver Lisa Lovelock, Seigi et ses amis arrivent à leur fin. Cependant à la fin du combat, une mystérieuse jeune fille apparaît et embrasse Seigi. C’est le princesse du Sélénisthan. Elle détient également le glyphe absolu et fait d’étranges révélations à Seigi…

Encore un troisième tome captivant, plein de rebondissements, de combats, d’aventures et le tout relevé d’une pointe d’humour assez sexy…

La situation se complique pour Seigi avec l’arrivée de la princesse et de ses pouvoirs. Il apprend que d’autres sont comme lui et va devoir faire avec !

Les dessins sont toujours aussi beau et fins, un vrai plaisir pour les yeux !

 

192 pages / 7,50€

 

www.doki-doki.fr

 

 

Tattoo-Taboo-T.III-1.JPG

 

Tattoo-Taboo-T.III-2.JPG Tattoo-Taboo-T.III-3.JPG

 

Tattoo-Taboo-T.III-4.JPG

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 17:46

Immortal Rain

Tome 5

 

Ozaki Kaori

 

Doki Doki Edition

 

 

Résumé :

Grand souffle d'aventure sur le shôjo ! Il y a 600 ans, peu de temps avant sa mort, Yuca Collabell annonce que sa résurrection signifiera la fin du monde. Rendu immortel par ce démon au visage d'ange, Rain n'aura alors pas le choix : supprimer Yuca pour sauver les humains… ou périr tragiquement de sa main. Des siècles plus tard, la prophétie se réalise. Dans d'affreuses souffrances, une femme donne naissance non pas à un bébé mais à Yuca. Ce dernier voit désormais en Machika le nouveau point faible de Rain...

 

Mon avis : ***

Persuadée que Rain est toujours en vie, Machika décide d’aller à la capitale pour le retrouver. Une bonne surprise l’y attend puisqu’elle y retrouve son amie Ayla et que cette dernière est prête à tout pour l’aider. Pendant ce temps Rain, sous l’emprise des drogues administrées n’est plus que l’ombre de lui-même. Mais lorsqu’il sent la présence de Machika, il renaît à la vie…

Un tome passionnant et plein de suspense, où l’on se demande si Machika va enfin retrouver celui qu’elle aime et si Rain va redevenir le grand combattant qu’il a toujours été !

Les graphismes sont toujours aussi beaux et très fins, c’est toujours un plaisir de lire ce manga !

 

208 pages / 7,50€

 

www.doki-doki.fr

 

Immortal-rain-T.V-1.JPG

 

Immortal-rain-T.V-2.JPG Immortal-rain-T.V-3.JPG

 

Immortal-rain-T.V-4.JPG

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 17:52

 

Arata

Tome 8

 

 

 

Yuu Watase

 

 

 

Kurokawa Edition

 

 

Résumé :

Accompagnés désormais de Mikusa, une escrimeuse déguisée en garçon, Arata et ses amis se sont remis en route et se dirigent vers les terres de Kugura, le Fourreau Divin du vent ! Mais ce dernier habite dans un palais "interdit aux hommes", et Arata et ses compagnons vont être contraints de se déguiser en filles pour pénétrer à l'intérieur du bâtiment. Pendant ce temps, Kanate, qui est parti seul de son côté afin de retrouver ses frères appartenant à une bande de brigands, va être confronté à un destin inattendu ...!!

 

Mon avis : ***

Dans ce huitième tome, Arata et ses amis se dirigent vers les terres de Kugura, le Fourreau Divin du vent. Mais le palais où habite cet homme est interdit aux femmes…Nos amis vont donc devoir subir une légère transformation pour y entrer. Ils seront directement conduits au harem où le soir venu, Kugura vient choisir sa femme pour la nuit. C’est Arata qui est sélectionné entre toutes et notre héros va devoir se sortir d’un pas difficile…

Pendant ce temps, Kanate qui a eu vent de nouvelles sur ses frères, décide d’aller à leur rencontre. Mais une déception bien amère et cruelle l’y attend. Une chance inouïe va s’offrir à lui ainsi qu’un destin exceptionnel…

Encore un très bon tome, bourré d’humour et d’action ! Arata avance lentement mais sûrement vers son but d’asservir tous les fourreaux et prend conscience qu’il devra certainement prendre des mesures extrêmes pour y parvenir. Mais s’il veut un jour retourner dans son monde il n’a pas le choix…

Les graphismes sont toujours aussi beaux et mention spéciale pour Kugura, qui est vraiment réussi !

A bientôt pour la suite !

 

192 pages / 6,50€

 

www.kurokawa.fr

 

 

Arata-T.VIII-1.JPG

 

Arata-T.VIII-2.JPG Arata-T.VIII-3.JPG

 

Arata-T.VIII-4.JPG

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 11:18

Vinland Saga

Tome 2

 

 

 

Makoto Yukimura

 

 

 

Kurokawa Edition

 

 

Résumé :

Thors et sa famille menaient une vie paisible dans un petit village d'Islande... Jusqu'à ce jour terrible ou un navire des Vikings de Jom entra dans le port. À leur tête, le redoutable Floki, oiseau de mauvais augure porteur d'un message sans équivoque pour Thors, le "Troll de Jom". Si celui accepte de rejoindre les rangs de Jomsvikings dans leur campagne contre l'Angleterre, sa désertion de quinze ans plus tôt sera pardonnée. Sinon, tout ce à quoi il tient sera détruit. Contraint et forcé, Thors accepte de se rendre au lieu de rendez-vous... Mais ce n'est pas Floki qui l'attend là-bas, c'est Askeladd le mercenaire, Askeladd le fourbe, Askeladd... l'assassin. Le voile est enfin levé sur le passé de Thorfinn et l'origine de sa haine envers Askeladd.

 

Mon avis : ****

Dans ce passionnant deuxième tome, c’est l’enfance de Thorfinn et surtout l’origine de la haine qui l’oppose à Askeladd qui est ici évoquée. Le père de Thorfinn était un soldat sans peur et qui tuait sans pitié pour son chef de clan. Mais un jour, il en a eu assez et a décidé d’emmener sa femme et ses enfants dans un petit village perdu. Espérant s’être fait passer pour mort, il pensait finir sa vie tranquillement mais un terrible guerrier, Floki, le retrouve. Il lui propose un marché : s’il accepte à nouveau de combattre pour leur chef, le village sera épargné, dans le cas contraire tout le monde meurt…Thors accepte à contrecœur, mais il ignore qu’un piège immonde vient de  se refermer sur lui…

Ce deuxième tome est vraiment passionnant et permet de comprendre comment Thorfinn a pu en arriver là. Ayant accompagné son père jusqu’au bout, il a pu mesurer la félonie des guerriers et a juré une vengeance absolue et sans limite envers celui qui est responsable de la mort de son père…

Une captivante saga au pays des Vikings, pleine de bruit, de fureur, de combats…

Vivement la suite !

 

240 pages / 7,50€

 

www.kurokawa.fr

 

Vinland-saga-T.II-1.JPG

 

Vinland-saga-T.II-2.JPG Vinland-saga-T.II-3.JPG

 

Vinland-saga-T.II-4.JPG

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 11:13

 

Hotel

 

 

 

Boichi

 

 

 

Glénat Manga Edition

 

 

Résumé :

Ce recueil regroupe cinq récits écrits et dessinés par Boichi, voguant entre science-fiction et fantastique, et illustrant à merveille le talent du mangaka à jongler entre narration dramatique et humour. En cinq histoires courtes, Boichi y livre une démonstration de son talent tant narratif que graphique.
Dans “Hotel”, nous découvrons un “directeur” surveillant depuis sa tour l'évolution de notre planète après la disparition de l'humanité. “Present” nous conte une belle et tragique histoire d’amour. “Rien que pour les thons” suit quant à lui l'étonnante carrière d'un biologiste prêt à sacrifier sa vie pour ressusciter les thons qui ont disparu de nos océans...

 

Mon avis : ****
Une superbe illustration de couverture, une belle jaquette en relief, un très beau travail de présentation !

Ce manga nous présente cinq histoires plus longues, et quelques récits beaucoup plus courts.

Le premier « Hotel », nous conte le déclin de l’humanité et sa tentative de survie. 2079, les océans ont presque envahi toute la planète, l’humanité est au bord de l’extinction. Les chercheurs décident de construire une tour où sera gardé précieusement l’ADN de centaine de personnes afin que l’humanité ait une chance de survivre dans un futur lointain…

Le deuxième récit « Present » est une histoire d’amour assez tragique. Une jeune femme souffre d’un cancer, est maintenue quarante ans dans un sommeil artificiel. Lorsqu’elle se réveille, elle croit que c’est son mari alors que c’est son fils qui veille sur elle…

« Rien que pour les thons », est un récit mélangeant écologie et science-fiction mais qui permet de nous alerter sur la disparition de certaines espèces en mer…

« Stephanos » est un récit fantastique et assez violent ayant pour trame l’Apocalypse…

Bref un recueil admirable aussi bien dans sa diversité que dans son originalité ! Ces récits nous font prendre conscience de notre égoïsme, la destinée humaine, l’écologie, le clonage…Une excellente leçon de vie !

Les graphismes sont somptueux, les personnages sont dotés de traits vraiment expressifs et les femmes sont magnifiques ! L’auteur a une prédilection pour une jeune actrice américaine et son talent s’en est trouvé décuplé !

Entrez dans le monde de Boichi, dépaysement assuré !

 

178 pages / 10,55€

 

www.glenatmanga.com

 

 

Boichi-hotel-1.JPG

 

Boichi-hotel-2.JPG Boichi-hotel-3.JPG

 

Boichi-hotel-4.JPG

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 18:25

The Civilization Blaster

Tome 2

 

Kyo Shirodaira / Arihide Sano / Ren Saizaki

 

Kurokawa Edition

 

Résumé :

Le périple de Mahiro et Yoshino se poursuit. Après avoir combattu le puissant sorcier Natsumura, les deux compères font la connaissance d'un vieil ami de la sorcière Hakaze. Celui-ci va leur faire une troublante révélation. Est-elle vraiment ce qu'elle prétend ? De leur côté, les forces gouvernementales poursuivent leur progression. Trouver le repaire de leurs ennemis ne sera pas facile pour nos deux héros. Ils pourront néanmoins compter sur leurs nouveaux pouvoirs magiques...

 

Mon avis : ****

Suite aux révélations surprenantes du compère d’Hakaze la sorcière, Mahiro et Yushino s’interrogent sur le sort de cette dernière. Mais pas de temps à perdre, un fruit énorme et magique se dirige vers le mont Fuji. Avec le nouvel artefact qui est en leur possession, Yushino espère bien vaincre l’ennemi de la sorcière et celle-ci lui révèlera enfin qui est le meurtrier de sa sœur bien-aimée. Mais tout ne va pas se dérouler comme prévu, et le sorcier Samon leur fait de surprenantes révélations sur le sort de la sorcière…

Ce deuxième tome se révèle plein de surprises et surtout pas mal de révélations sur les relations compliquées entre Aïka, Yoshino et Mahiro qui se révèlent plus troubles que prévu.

Quand au sort de la sorcière Hakaze, on se demande ce qu’elle est réellement devenue ? Est-elle morte ou vivante ou est-ce un autre piège de Samon ?

Un excellent second tome qui propulse cette série au premier rang ! Un bon suspense et pas mal de questions encore en attente de réponse…Vivement le troisième opus prévu pour janvier 2012.

 

240 pages / 6,90€

 

www.kurokawa.fr

 

 

Civilization-blater-T.II-1-copie-1.JPG

 

Civilization-blater-T.II-2.JPG Civilization-blater-T.II-3.JPG

 

Civilization-blater-T.II-4.JPG

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 11:19

Kimagure Orange Road (Max et Compagnie)

Tome 4

 

Izumi Matsumoto

 

Tonkam Edition

 

 

Résumé :

A l'occasion du marathon municipal, Kyosuke et Madoka sont désignés d’office coureur par les élèves de leur classe. Voilà une excellente occasion de se rapprocher… à condition que Madoka se présente sur la ligne de départ le jour venu !

 

Mon avis : ****

Une très belle illustration de couverture, avec une Madoka plus jolie que jamais !

Ce tome composé d’une série d’histoires assez indépendantes des unes des autres, est prétexte à voir l’embarras de Kyosuke et l’ambigüité de ses sentiments. Cet éternel indécis ne rêve que d’une chose, avouer son amour à Madoka tout en en étant incapable…

Dans la première histoire, Kysosuke se révèle être très jaloux d’un musicien qui semble bien proche de Madoka mais ses craintes seront vite apaisées…Les sœurs de Kyosuke elles-mêmes, prendront partie pour Madoka et Hikaru, reprochant à leur frère son éternelle indécision ! Une histoire assez marquante dans ce tome, « suspicieuse Hikaru », ou la jeune amie de Madoka verra pour la première fois que Kyosuke se révèle être bien plus proche de Madoka que d’elle-même…

Un tome très agréable, je trouve toujours les histoires trop courtes et leur fin trop abrupte, mais je suis fan depuis l’enfance de cette série et c’est avec un plaisir infini que j’ai enfin pou découvrir le manga après la série animée.

J’ai hâte de poursuivre cette lecture dans le prochain tome !

 

192 pages / 6,95€

 

www.editions-tonkam.fr

 

 

Orange-road-T.IV-1.JPG

 

Orange-road-T.IV-2.JPG Orange-road-T.IV-3.JPG

 

Orange-road-T.IV-4.JPG

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 11:02

The Civilization Blaster

Tome 1 

 

 

 

Kyo Shirodaira / ArihidenSano / Ren Saizaki

 

 

 

Kurokawa Edition

 

 

 

 

Résumé :

 

Mahiro Fuwa et Yoshino Takigawa sont amis d'enfance. Lorsque la famille de Mahiro est assassinée, la vengeance devient sa raison de vivre. Il va découvrir un vecteur puissant pour assouvir sa soif de justice: la magie. Des forces sont à l'œuvre dans l'ombre, essayant de ramener à la vie un arbre sacré aux pouvoirs magiques destructeurs. Investis par les pouvoirs de la puissante sorcière Hakaze, Mahiro et Yoshino tentent de sauver le monde. Mais leurs motivations diffèrent...  

 

Mon avis : ****  

Une puissante sorcière, Kusaribe Hakase, est abandonnée sur une île déserte par son rival Samon. Pendant ce temps, Yoshino s’inquiète pour son ami d’enfance, Mahiro. Il a disparu depuis un bon moment. Yoshino craint qu’il ne se soit lancé tout seul à la recherche du meurtrier de sa sœur, Aïka. Yoshino sur le chemin de sa maison, se fait agresser par une mystérieuse femme qui lui demande où se trouve son ami. Au moment où elle décide de le tuer, Mahiro apparaît et semble animé d’une terrible force…

 

Un conte étrange et fantastique, sorcière, pouvoirs magiques, bien et mal, amitié, amour, tout se mêle pour aboutir à un scénario original et captivant à la fois.

 

La trame motrice de ce premier tome est bien entendu l’amitié entre Yoshino et Mahiro. Tous deux ont des motivations bien particulières de regretter la belle Aïko, mais Yoshimo en voyant ce qu’est devenu son ami, décide de l’aider et de partir en croisade avec lui.

 

La sorcière Hakaze et le sorcier Samon se livrent un combat sans merci où l’arbre des origines, un ancien pouvoir, semblent être le but ultime…

 

Que va-t-il se passer pour nos deux héros ?

 

Les graphismes sont très beaux, les visages sont très fins et expressifs, un soin tout particulier est apportés aux objets magiques et aux tenues. Bref un joli travail !

 

240 pages / 6,90€

 

www.kurokawa.fr

 

 

Civilization-blater-T.I-1.JPG

 

Civilization-blater-T.I-2.JPG Civilization-blater-T.I-3.JPG

 

Civilization-blater-T.I-4.JPG

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 11:23

 

Un carré de ciel bleu

Tome 4

 

 

 

 

 

 

Doki Doki Edition

 

 

Résumé :

Les années passent, les sentiments restent ? Chagrinée par la distance qui s'est installée entre Miyuki et Fumika, Yuria décide de tout faire pour les rapprocher. Une sortie à la mer toutes les trois, à laquelle se sont joints Shûichi et Yôji, est l'occasion rêvée de passer à l'action. Mais c'est sans compter sur l'irruption de l'impresario de Fumika dans la paisible bourgade balnéaire. Le face-à-face ne tarde pas et laisse la jeune chanteuse devant un douloureux ultimatum : un retour immédiat à Tokyo ou l'arrêt définitif de sa carrière…

 

Mon avis : ***

Et voici la fin de cette très belle série, sensible et touchante…

Miyuki a de nouveau perdu la mémoire mais reconnaît néanmoins Shuîchi et Fumika, ses deux amis d’enfance. Par contre elle a totalement oublié Yuria car les deux dernières années écoulées sen sont effacées de sa mémoire…Pendant ce temps, Fumika qui aime Shuîchi depuis toujours est lasse de voir le jeune homme indécis. Elle le pousse dans ses derniers retranchements…Miyuki, qui aime aussi Shuîchi, demande à Fumika ce qu’elle ressent pour le jeune homme et est bouleversée par l’aveu de son amie d’enfance…

Que restera-t-il de cette belle amitié d’enfance qui malheureusement ne pouvait durer toujours ? Shuîchi va devoir faire un choix et suivre son cœur même si l’une de ses amies doit en souffrir…

Une conclusion émouvante et pleine d’espoir pour nos héros, un beau final digne de cette très belle série !

 

176 pages / 7,50€

 

www.doki-doki.fr

 

 

Un-carre-de-ciel-bleu-T.IV-1.JPG

 

Un-carre-de-ciel-bleu-T.IV-2.JPG Un-carre-de-ciel-bleu-T.IV-3.JPG

 

Un-carre-de-ciel-bleu-T.IV-4.JPG

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 11:26

Ashita no Joe

Tome 8

 

Asao Takamori / Tetsuya Chiba

 

Glénat Manga Edition / Collection Vintage

 

 

Résumé :

L'arrivée au Japon de Carlos Rivera, un boxeur vénézuélien de niveau mondial, permet à Joe d'exorciser le fantôme de Rikiishi, qui l'empêchait de boxer. En effet, le Vénézuélien maîtrise si bien son sujet qu'il laisse croire au public à une victoire sur le fil, alors qu'il contrôlait en réalité son combat du début à la fin. Joe s'arrange donc pour devenir le partenaire de Carlos, car il compte sonder le véritable potentiel du Vénézuélien en le forçant à boxer sérieusement, lors d'un premier match d'entraînement organisé au club Shiraki... Là, Joe ne va pas tarder à confirmer ses premières impressions : il vient de trouver un adversaire aussi formidable que le défunt Rikiishi...

 

Mon avis : ***

Une belle couverture qui présente nos deux adversaires, tout un programme…

Carlos Rivera, un ennemi redoutable, boxeur vénézuélien de niveau mondial, va permettre à Joe de surmonter ses doutes et de le remettre en selle sur le ring ! Carlos rappelle beaucoup Rikiishi à Joe et ce souvenir qui va lui permettre de trouver un nouvel envol et qui lui donnera la possibilité de se surpasser…

Un huitième tome passionnant et qui amorce un nouveau chapitre dans la vie et la carrière de Joe !

Les dessins sont toujours très fins et très agréables à regarder, les combats sont magnifiquement représentés, avec dynamisme et vigueur !

Une série qui se révèle toujours aussi prenante et passionnante, vivement la suite !

 

352 pages / 10,55€

 

www.glenatmanga.com

 

 

Ashita-no-joe-T.VIII-1.JPG

 

Ashita-no-joe-T.VIII-2.JPG Ashita-no-joe-T.VIII-3.JPG

 

Ashita-no-joe-T.VIII-4.JPG

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Les chroniques de Madoka
  • : Si vous êtes fan de bd, dessin animé,cinéma, manga, héroïc fantasy, horreur, fantastique, roman... alors restez sur mon blog tout est ici :o)
  • Contact

Recherche

Thèmes 2