Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 08:24

L'Univers

 

Science et Vie présente :

Big questions

20 questions clés sur l'astronomie, la cosmologie et le sens de l'existence

 

Stuart Clark

 

Editions Télémaque

 

 

Résumé :

La collection BIG QUESTIONS explore les thèmes fondamentaux de la science et de la philosophie qui ont piqué la curiosité des chercheurs depuis des siècles. Chaque volume présente les réponses des grands penseurs et les explicite de manière concise et accessible à tous.

Stuart Clark, spécialiste de l'astronomie, est l'auteur de nombreux ouvrages comme "Deep Space", "Galaxy" ou le très plébiscité "The sun kings".

 

Dans "L'Univers", Stuart Clark, aborde 20 questions pour mieux nous éclairer sur l'astronomie, sur la cosmologie et sur le sens de l'existence.

- Qu'est-ce que l'Univers ?
- Quelle est la taille de l'Univers ?
- Quel est l'âge de l'Univers ?
- De quoi sont faites les étoiles ?
- Comment la terre s'est-elle formée ?
- Pourquoi les planètes restent-elles en orbite ?
- Einstein avait-il raison ?
- Qu'est qu'un trou noir ?
- Comment l'Univers s'est-il formé ?
- Quels furent les premiers objets célestes ?
- Qu'est-ce que la matière noire ?
- Qu'est-ce que l'énergie sombre ?
- Sommes-nous de la poussière d'étoiles ?
- Existe-t-il une vie sur Mars ?
- Sommes-nous seuls dans l'Univers ?
- Est-il possible de voyager dans le temps et dans l'espace ?
- Les lois de la Physique sont-elles immuables ?
- Existe-t-il des Univers parallèles ?
- Quel sera le destin de l'Univers ?
- Avons-nous des preuves cosmologiques de l'existence de Dieu ?

Simon Blackburn, directeur de publication de cette collection, est un éminent philosophe contemporain. Il est professeur de philosophie à l'Université de Cambridge et à l'Université de Caroline du Nord.

 

Mon avis : ****

Très bel ouvrage avec une couverture rigide et un élastique qui sert à le maintenir fermé ou de marque page.

Effectivement le livre est à la portée de tous...même les néophytes. Les explications sont simples, données avec des exemples, schémas ou photos. On se surprend à continuer la lecture pour dévorer toutes ces connaissances qui nous sont données dans un langage pas si compliqué en fin de compte...bien expliqué, très intéressant !

De plus, il y a beaucoup de références historiques des premiers découvreurs d'étoiles, de planètes, d'inventions pour l'observation, de calcul des distances, l'espace-temps, des "microbes martiens", la mécanique quantique...

A la fin du livre se trouve un glossaire et un index.

Grace à ce livre vous aurez de bonne base sur les questions de l'Univers et peut-être même vous donner envie d'approfondir et de faire des découvertes...

Bref la physique n'aura plus de secret pour vous une fois le livre lu. Un ouvrage remarquable à la portée de tous...

 

207 pages / 17,50€

 

www.editionstelemaque.com

 

 

Big-questions-l-univers-1.JPG

 

Big-questions-l-univers-2.JPG

 

Big-questions-l-univers-3.JPG

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 08:53

Diables et Vampires

 

Nicole Masson / Maguy Ly / Sophie Lefay

 

Le Chêne Editions

 

 

Des textes plaisants et cocasses dans un petit livre précieux qui livre la quintessence de « l’esprit XVIIIe ».

 

Résumé :

La collection Esprit XVIIIe, précieuse et légère, donne à lire des textes plaisants et variés reflétant le délicat raffinement du Siècle des lumières. À cette époque, on peut s’étonner de voir encore autant de récits relatant surgissements de revenants, apparitions diaboliques ou procès en sorcellerie. Les superstitions sont bien ancrées, le merveilleux et l’horrible se conjuguent pour alimenter l’imagination. C’est à la fin du XVIIIe siècle qu’apparaissent les fameuses légendes autour des vampires grecs, moldaves ou hongrois qui donneront plus tard naissance aux mythes de Dracula et de Nosferatu. Heureusement les philosophes raisonnent, les encyclopédistes défont les supercheries, Voltaire veille et ironise…

Sophie Lefay, Maguy Ly et Nicole Masson ont recueilli témoignages, dissertations farfelues et articles critiques pour présenter une joyeuse galerie de diables, démons, sylphes et gnomes, sans oublier les incubes et succubes. Les remarques acerbes ou tout simplement rationnelles des philosophes font ici contrepoint à l’obscurantisme et aux ténèbres…

 

Mon avis : ****

Penchons-nous d’abord sur le livre : genre petit carnet intime : 10x15 cm, couverture mousse, d’un rouge profond avec pour illustration, une créature démoniaque en médaillon. Tranches dorées pour une finition soignée. Il rappelle les grimoires anciens, belle réalisation !

Ensuite le livre : composé de toute une série d’articles sur les créatures de la nuit : vampires, stryges, loup-garou, lutin, gobelin ; créatures surnaturelles : esprits follets, basilic, puis la sorcellerie : l’enchantement, la conjuration, satanisme, exorcisme… le tout écrit très sérieusement par des philosophes (Voltaire, Diderot) ou des érudits de tout poil.

Il est intéressant de voir comment ces « phénomènes » étaient perçus à une certaine poque : on croyait fermement à la magie, l’envoûtement, des gens ont même été brûlés pour cause de sorcellerie. On a quelques fondements sur le mythe des vampires, apparus en Grèce selon Voltaire, une description complète de maléfices selon le Dictionnaire infernal…

Une vraie mine d’or pour en apprendre un peu plus sur le monde infernal et ce qu’en pensait les érudits et philosophes du 18ème siècle. Certains articles sont un peu tirés par les cheveux mais la plupart recèlent  un fond de vérité sur les origines de la légende….

Les gravures d’époque sont très belles et d’un réalisme effrayant pour certaines ! On ne peut qu’admirer le talent des dessinateurs de l’époque…

Si vous aimez les créatures maléfiques ou même très curieux des légendes anciennes, n’hésitez plus, ce livre est pour vous !

 

240 pages / 50 illustrations / 15€

 

http://www.editionsduchene.fr/

 

Diables-et-vampires-1.JPG

 

 

Diables-et-vampires-2.JPG  Diables-et-vampires-3.JPG

 

Diables-et-vampires-4.JPG

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 16:31

Estampillé Dany

 

Centre Belge de la Bande Dessinée

 

 

Présentation :

Pour fêter l’arrivée du printemps, le 21 mars, la Poste belge émet cinq duostamps consacrés à Olivier Rameau, personnage créé par Dany et Greg et le Centre Belge de la Bande Dessinée vous propose un nouvel ouvrage exclusif de sa collection « Philabédé » : ESTAMPILLE DANY.
Ce nouvel album philabédé est consacré à cet époustouflant dessinateur qu’est Dany. Les nombreuses facettes de son talent y sont présentées. Outre le plaisir de découvrir de magnifiques dessins consacrés à l’univers d’Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, les différents aspects de sa riche carrière seront évoqués; parmi les trésors à y découvrir, une superbe histoire en style réaliste, « Le dernier sauvage », aux couleurs entièrement refaites ou encore de splendides études pour un projet de dessin animé qui malheureusement ne verra pas le jour.
Les textes le composant sont dus au talent de Gilles Ratier, secrétaire général de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée).

 

* Présentation de la Centrale Belge de la Bande Dessinée :

Situé au cœur de Bruxelles, dans un majestueux cadre Art Nouveau (architecte Victor Horta, 1906), le Centre Belge de la Bande Dessinée a ouvert ses portes au public le 6 octobre 1989. En peu d’années, ce grand musée est devenu une des attractions principales de Bruxelles. Chaque année, ce sont plus que 200.000 visiteurs qui choisissent de parcourir les expositions permanentes et temporaires qui s'y succèdent sur ses 4.200 m² de plateaux.

Si les expositions temporaires et permanentes contribuent à faire de ce temple un lieu vivant, dynamique et attrayant, cet outil au service de la promotion de la BD (associé à la création du Parcours BD de Bruxelles, à l’émission annuelle de timbres BD, etc.), ambassadeur culturel de la Belgique, de ses régions et communautés, outil de référence réputé sur la planète BD, est aussi un centre de documentation unique au monde. Le CBBD produit également, pour de nombreux partenaires, des expositions, des conférences, des ouvrages, des ateliers créatifs et leur sert de conseiller.

 

D’un format A5 (215 x 155 mm), cet album exclusif est présenté en deux versions de 84 pages classiques et luxe – sous couverture cartonnée. Chaque album numéroté comprend la série Duostamp® que la poste a consacrée à Dany.

Ici c’est la version classique que je vais vous présenter : très bel objet, format carnet avec une superbe illustration des personnages de Dany et représentation des timbres, couverture cartonnée bien solide.

 

Mon avis : ****

La première double page nous transporte au royaume des pharaons, avec toujours les personnages de l’auteur, façon vieilli, superbe !

Puis vient la page où sont présents les cinq timbres à l’effigie de la BD Olivier Rameau qui compte 12 tomes à ce jour, créé par Dany et Greg. Ils sont oblitérés premier jour avec un tampon toujours à l’effigie d’Olivier Rameau qui le représente en train de courir main dans la main avec Colombe ainsi que la signature de Dany et Greg sous la date  du 21 mars 2011. Date symbolique du printemps et qui tout comme le couple représente la saison de l’amour naissant. Vraiment de magnifiques timbres à collectionner pour tout philatéliste qui se respecte. Une feuille légère a été ajoutée pour assurer leur protection.

Enfin nous arrivons dans le vif du sujet : Dany, environ 70 pages lui sont consacré, avec une biographie de ses débuts à nos jours très intéressante et très complète, et surtout une multitude de dessins exclusifs, des bandes dessinées complètes…Bref que du bonheur !

Un objet unique et superbe, qui permet de mieux connaître cet artiste aux multiples facettes et talents, qui a su se distinguer par ses nombreux genres dont le dernier, et pas des moindres, qui est l’héroïc-fantasy et tous aussi réussis les uns que les autres.

Bref, les philatélistes adoreront car la série de timbres est magnifique dans ses deux éditions limitées et rendent un bel hommage au dessinateur ! Bien entendu les fans de BD ne seront pas en reste et se délecteront  de découvrir ou redécouvrir Dany.

Pour terminer, merci à la Centrale Belge de Bande Dessinée pour ses ouvrages d’exception et de qualité et un grand merci à Michel Vandenbergh pour m’avoir permis de découvrir ce splendide album :o)

 

84 pages / Version classique Dos carré Tirage 1.600 ex. Prix de vente U.E. 31 €

 

               / Version de luxe Dos toilé Tirage 625 ex. Prix de vente U.E. 78 €

 

www.cbbd.be

 

Estampille-Dany-1.JPG

 

Estampille-Dany-2.JPG Estampille-Dany-3.JPG

 

Estampille-Dany-4.JPG Estampillé Dany 5

 

 

 

Estampille-Dany-10.JPG

 

Estampille-Dany-7.JPG  Estampille-Dany-8.JPG

 

 

Estampille-Dany-12.JPG  Estampille-Dany-13.JPG

 

Estampille-Dany-14.JPG  Estampille-Dany-15.JPG

 

Estampille-Dany-16.JPG  Estampille-Dany-17.JPG 

 

Estampille-Dany-18.JPG

 

Estampille-Dany-19.JPG

Partager cet article
Repost0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:27

Journal d’un Vampire

 

Comte Dracula

 

Contre-Dires Editions

 

 

Présentation :

Vladimir Dracula est le vampire le plus connu dans le monde et l'un des piliers de la société des morts-vivants. Comme il est sujet de fascination, il a décidé de livrer sa pensée intime aux malheureux mortels en publiant son Journal.
Ses propos sont saisissants, angoissants : « Je sais que vous serez humiliés et séduits par mon livre passionnant, ma vie palpitante, mon château fabuleux, mon style inimitable, mes forces surnaturelles, ma cave à sang, et mon souci du détail... »
Un livre fascinant, « vampirisant », que l’on ne peut refermer avant la dernière page…

 

Mon avis : ***

Un livre très style gothique et finitions soignées : style journal intime, belle couverture noire avec des encadrements en relief et une chauve-souris qui semble narguer l’innocent lecteur… Un marque page en soie noir, format carnet 12x16 cm, un très bel objet !

Dès la première page, nous avons droit à un parchemin sur lequel figure le « mini-atlas des veines et artères du comte Dracula », très drôle et bien pensé !

Puis vient la Charte des Vampires Anonymes ou les 13 règles d’or pour vaincre l’hémato-dépendance, un clin d’œil humoristique à tous les dépendants de l’or rouge…

Bien sûr tout au long du récit, Dracula écrit son journal intime, de la difficulté à faire passer le temps, ses états d’âme (si on peut le dire ainsi…) et oui même un vampire souffre ! Jusqu’à utiliser un patch sanguin pour juguler l’envie irrésistible de sang frais…Et pour oublier toutes ces petites misères, notre cher comte prépare un beau projet : un roman gothique ! Et pour cela il part observer de belles et fraîches jeunes filles…

Entre-temps il émaille son journal de préparation de réunion : comment juguler une foule en colère ? Comment reconnaître et neutraliser les chasseurs munis de pieux ? Une représentation théâtrale…

Et bien sûr le must : le cercueil en kit, démontable à volonté !

Vous l’aurez bien sûr compris, le vampire est ici représenté avec un certain humour, caustique et hilarant à la fois. Mais attention sous ces dehors légers, ce journal intime nous apprend beaucoup de choses passionnantes sur l’histoire, les us, les écrivains, les représentations cinématographiques du monde vampirique….

Bref une petite mine d’or d’humour et de choses utiles à savoir sur le monde du Comte Dracula, un divertissement à savourer sans modération !

 

160 pages / 14€

 

http://www.editions-tredaniel.com

 

 

Journal-d-un-vampire-Dracula-1.JPG

 

Journal-d-un-vampire-Dracula-2.JPG  Journal-d-un-vampire-Dracula-3.JPG

 

Journal-d-un-vampire-Dracula-4.JPG  Journal-d-un-vampire-Dracula-5.JPG

 

Journal-d-un-vampire-Dracula-6.JPG

 

Journal-d-un-vampire-Dracula-7.JPG

Partager cet article
Repost0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 08:29

Le Japon

 

Texte Catherine Lemaire & Photographies David Michaud

 

Le Chêne Editions /  Collection : Les Grands voyageurs

 

 

De Tôkyô à Kyôto, en passant par Nikko, et le Mont Fuji, tous les mystères du Japon dans un livre illustré avec 170 photographies.

 

Présentation :

Longtemps, le Japon a été vu comme une perle d’Orient inabordable. Cet ouvrage plein d’images rend enfin le pays du Soleil-Levant accessible et compréhensible. Au fil des pages, les mégapoles y défilent, bien sûr : Tokyo, la plus grande ville du monde, Kyoto, l’ancienne capitale impériale, Nara, le berceau artistique et religieux, et Osaka, la laborieuse avec sa grande baie portuaire. Mais, la nature y a sa place aussi, et, dès lors que l’on s’éloigne du littoral, on découvre un Japon sauvage, aux montagnes couvertes de forêts, aux volcans aux sommets enneigés, aux lacs d’altitude… Bref, le Japon étrange et étranger d’autrefois devient avec ce livre plus familier.

 

Christine Lemaitre est éditrice et traductrice indépendante. Elle vit au Japon depuis 15 ans. Installée à Tôkyô, elle a crée en 2010 son bureau d’édition et de traduction, L’Atelière.

 

David Michaud est photographe et journaliste. Il vit au Japon et a crée le site Internet lejapon.fr

 

Mon avis : ****

Un très beau libre, 23x30 cm, relié cousu sous jaquette, avec une superbe illustration du mont Fuji en couverture, sublime !

Une très belle carte détaillée au tout début du livre, permet de bien situer toutes les villes et destinations. L’introduction bien détaillée, nous donne un aperçu historique et géographique du pays.

Nous entrons dans le vif du sujet par une photo des fameux cerisiers à couper le souffle ! La découverte du pays se fera par régions.

Tôkyô est bien sur présentée en premier avec son urbanisme démesuré, ses tours immenses, ses lumières qui ne s’éteignent jamais, des textes nous présentent l’histoire, les coutumes, mes endroits branchés de la ville, comment s’orienter…le tout agrémenté de photos qui nous laissent émerveillés par leur beauté et leur démesure…

Toutes les villes principales sont ainsi représentées et c’est une mine d’informations surprenantes et captivantes qui nous sont ainsi livrées, avec en plus du rêve plein les yeux ! Chaque province est décrite historiquement et nous livre ses coutumes, sa gastronomie, ses temples qui sont superbes avec leur travail de décoration minutieux et leur environnement boisé qui permet aux japonais de s’arracher à la pollution des grandes villes.

Beaucoup de vocabulaire japonais est également traduit pour mieux comprendre les édifices religieux, les spécialités, les coutumes.

Nous pénétrons également dans la plus belle forêt de bambous du Japon : Sagano ou celui-ci est utilisé pour la fabrication de produits artisanaux : paniers, nattes, boîtes, la photo en double page est impressionnante !

Les péninsules sont elles aussi pleine d’attraits avec la mer, la montagne, les plantations de thé…

En fin d’ouvrage, six pages pour présenter tout ce qu’il faut savoir sur le Japon en un clin d’œil : papiers, transports, climat, logement, cuisine, fêtes, renseignements complémentaires…

Bref un livre sublime, qui vous transporte dans ce pays magnifique le temps d’un livre et qui une fois refermé vous donnera sûrement envie de préparer vos valises…

 

160 pages / 120 illustrations / 25,50€

 

http://www.editionsduchene.fr/

 

Le-Japon-1.JPG

 

Le-Japon-2.JPG

 

Le-Japon-3.JPG  Le-Japon-4.JPG

 

Le-Japon-5.JPG

 

Le-Japon-7.JPG

 

Le-Japon-8.JPG Le-Japon-6.JPG

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 15:22

 

Le Péplum

 

Laurent Aknin / Avec l’équipe de Monsieur Cinéma

 

Armand Colin Editions

 

 

Résumé :

Empereurs fous, chrétiens jetés aux lions, femmes fatales et jeunes vierges évanescentes, culturistes et gladiateurs, Atlantide et Rome de la décadence... N’arrête surtout pas ton char, Ben-Hur! 
Ce genre éminemment « populaire » qu’est le péplum s’est emparé du fonds culturellement    «noble» de l’Occident, l’Antiquité et le monde biblique, pour le magnifier en le travestissant. 
Son côté « phénix », car il finit toujours par réapparaître quand on le croit mort, prouve qu’il porte en lui quelque chose qui nous est nécessaire. Il est de fait l’un des modes privilégiés d’expression des tensions à l’œuvre dans nos sociétés, vastes cirques où chacun de nous peut se rêver en gladiateur de l’impossible ou en impératrice prête à sortir de son tapis...

 

Laurent Aknin est historien et critique de cinéma. Il a notamment publié Cinéma bis – 50 ans de cinéma de quartier (Nouveau Monde, 2007) et Les Classiques du cinéma bis (Nouveau Monde, 2009).

 

Mon avis : ****

Le livre en format carnet, nous présente une très belle arène, avec plein de spectateurs qui saluent ceux qui vont mourir pour eux…

Le péplum évoque bien sûr pour bon nombre d’entre nous les grandes superproductions hollywoodiennes comme Cléopâtre, Ben-Hur…mais pas uniquement. Selon les périodes, il a connu une consécration immense ou est tombé dans l’oubli…

Le premier film du genre était Cléopâtre, de Ferdinand Zecca et Henri Andreani en 1910. Mais c’est en Italie que le péplum va connaître une naissance glorieuse, car ce pays a à cœur de représenter triomphalement son histoire à l’écran. Elle commencera avec « Quo Vadis » en 1912, puis « Calibria » en 1914, à l’apogée du cinéma muet.

Hollywood, enfin persuadée que c’est un bon filon, va faire dans la surenchère et commencer à proposer des œuvres colossales : « Intolérance » en 1916 battra Calibria. Avec la guerre, le péplum va connaître un arrêt temporaire.

Puis avec le cinéma parlant, les années 50, le péplum va commencer son âge d’or avec le talentueux Cécil B. De Mille et son premier péplum couleur : « Samson et Dalila ». Puis d’autres viendront s’ajouter avec plus ou moins de succès…Ben-Hur une des plus belle réussit cinématographique avec sa fameuse course de char et le charisme du très regretté Charlton Heston…

Puis les italiens reprendront à nouveau le flambeau avec les péplums aux acteurs très musclés, Steve Reeves sera le plus populaire. Puis le genre ira lentement sur son déclin jusqu’au renouveau dans les années 2000 avec « Gladiator », « Troie »  et plus récemment les « 300 » avec beaucoup d’images numériques.

Un très bon livre, avec de superbes images, et qui couvre bien tout l’univers du péplum. Pour les fans du genre et ceux qui aiment le cinéma !

 

128 pages / 18,50€

 

http://www.armand-colin.com/

 Le-pepleum-1.JPG

 

Le-pepleum-2.JPG  Le-pepleum-5.JPG

 

   Le-pepleum-3.JPG  Le-pepleum-4.JPG

 

Le-pepleum-6.JPG  Le-pepleum-7.JPG

Partager cet article
Repost0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 14:56

Les Films Maudits

 

Michel Marie

 

Armand Colin Editions

 

 

Résumé :

L’histoire du cinéma est jalonnée de « films maudits » : tournages entravé par une série de catastrophes ou par des conflits en réalisateur et producteur, mort de l’acteur principal, disparition des éléments de tirages, etc…

La malédiction fait partie de la légende noire du cinéma que ce livre propose de parcourir depuis l’épopée des « Rapaces » d’Erich Von Stroheim jusqu’aux malheurs de Leos Carax avec ses « Amants du Pont-Neuf » en passant par les péripéties héroïques d’ « Apocalypse Now » de Francis Ford Coppola et de « La porte du Paradis » de Michael Cimino. L’ombre noire du mauvais génie de « Darkman » domine l’univers du cinéma et lui offre sa part maudite…

 

Mon avis : ****

Le livre en format carnet, nous présente une superbe photo de Batman, film maudit par la mort d’un des deux personnages principaux, Heath Ledger, à l’âge de 29 ans…

Que ce soit pour des raisons financières, psychologiques, censure ou la simple malchance, beaucoup de films ont été maudits du cinéma. Dans ce livre, une trentaine de films sont répertoriés mais bien sûr il en existe bien plus que cela…

A chaque film, les conditions de tournage, les acteurs, le réalisateur, nous sont présentés avec force détails et il faut avouer que c’est passionnant ! Certains films sur le fil du rasoir comme Cléopâtre ou Apocalypse Now sont pourtant devenus des chefs-d’œuvre malgré les difficultés de tournage, d’autres ont carrément disparus de la circulation ou ont été remontés mais bien après la mort de leur réalisateur…

Pour certains c’est une hécatombe parmi les acteurs qui ont auréolés de noirceur le film, je pense plus particulièrement aux « Désaxés », dans le livre il y a une belle photo des trois acteurs principaux qui sourient, et peu de temps après tous seront morts…

Pour les fans de cinéma, les curieux, ou même ceux qui aiment les films noirs du cinéma, ce livre est une vraie mine de renseignements fabuleux, des fonds de photographie précieux et sous-utilisés nous sont ici présentés et le résultat est vraiment étonnant !

Un sujet original et divertissant, à découvrir pour tous les amoureux du 7ème Art et pour tous les autres aussi bien entendu !

 

128 pages / 15,80€

 

http://www.armand-colin.com/

 

Les-films-maudits-1.JPG

 

Les-films-maudits-2.JPG  Les-films-maudits-4.JPG

 

  Les-films-maudits-3.JPG

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 14:33

Les pin-up au cinéma

 

Laurent Jullier / Mélanie Boissoneau

Avec l’équipe de Monsieur cinéma

 

Armand Colin Editions

 

 

Résumé :

D’où vient la pin-up ? Quand est-elle apparue ? Comment sa représentation a-t-elle évolué au cours des époques ? On assiste depuis quelques temps à un renouveau de la figure de pin-up dans l’imaginaire collectif. La mode, la BD et le cinéma l’ont non seulement redécouverte, mais ils l’ont débarrassée de ses connotations négatives.

Le cliché s’est même inversé : de femme-objet domestiquée pour servir le désir visuel masculin, la pin-up est devenue l’une des incarnations du girl power, le prototype même de la femme indépendante, professionnellement autonome.

 

Mon avis : ****

Encore un superbe livre au format carnet, qui nous présente les pin-up à toutes les époques.

Bien documenté, bien écrit, ce livre nous explique au fil des époques comment était vu la femme sexy. Selon le temps elle pouvait être considérée comme aguicheuse, provocante, sexy, libre, incarner le désir masculin surtout avec l’apparition d’une certaine Marylin Monroe…

Les tenues vestimentaires différent également : dans les années 20-30 montrer une jambe ou un décolleté provoquant faisait de l’actrice une pin-up, ensuite dans les années 50-60 avec Jayne Mansfield, Marylin c’est l’époque des femmes plantureuses : poitrine généreuse, forme bien dessinées. Et bien sûr en France, nous avons notre Brigitte Bardot qui elle a vraiment représenté la femme épanouie dans toute son attitude…

Dans les années 70, arrivent Barbarella, les films de science-fiction où le rôle de la femme se résume à être belle et à se taire (enfin sauf qu’elles doivent hurler à la mort quand elles ont peur…) puis des années 80 à nos jours, beaucoup de jeunes femmes aux origines mexicaines, espagnoles… volent la vedette aux blondes décolorées : Halle Berry, Eva Mendes, et la mode revient aux formes un peu plus généreuses…

Bref un livre complet avec des photos sublimes et inédites qui nous montre l’évolution de la symbolique de la pin-up au fil du temps et le renouveau dans la BD et dans la mode…

 

128 pages / 15,80€

 

http://www.armand-colin.com/

 

Les-Pin-up-au-cinema-1.JPG

 

  Les-Pin-up-au-cinema-3.JPG

 

Les-Pin-up-au-cinema-4.JPG  Les-Pin-up-au-cinema-2.JPG

 

Les-Pin-up-au-cinema-5.JPG  Les-Pin-up-au-cinema-6.JPG 

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 11:05

Cours de dessins faciles

 

Collectif

 

Le Chêne Editions

 

 

Présentation :

Véritables cours particuliers de dessin, ce guide pratique est l’ouvrage de référence de l’amateur. Toutes les techniques de dessin sont ici présentées en détails, de la mine de plomb aux pastels, en passant par le fusain, la sanguine, l’encre, les crayons de couleurs… Chaque leçon est suivie d’exercices pour mettre en application les nouvelles connaissances. Au fil des pages, l’amateur deviendra de plus en plus habile et pourra exprimer peu à peu toute sa créativité.

 

Mon avis : ****

Un très beau livre avec une couleur de couverture qui rappelle les grandes pochettes à dessins qu’on emmène partout avec soi, format : 17,5x22,7 cm. La présentation est soignée, couverture avec rabat, papier épais.

Nous avons droit à une petite introduction, suivie du matériel qu’il est conseillé d’avoir pour bien dessiner : plus de 20 pages sur les crayons, papiers, peintures, pastel, tout ce qu’il faut savoir sur les papiers, comment tailler ses crayons…bref vraiment complet et instructif !

Ensuite s’amorce le plus compliqué : les techniques, adopter une bonne position, les perspectives, l’observation, puis des exercices pratiques. Puis les natures mortes, les modèles humains, les animaux en mouvement, bref tous les modèles que l’on peut rencontrer.

Un livre de cours vraiment bien fait, très complet qui s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux artistes confirmés. Les schémas explicatif sont nombreux, les pages d’explication très pointues et précises.

Si vous suivez bien le cours, vous progresserez naturellement et sans effort, bien sûr cela demande un investissement aussi bien physique que financier, car il faut acheter le matériel et suivre les cours souvent comme à l’école, mais au final sous serez certainement surpris des progrès accomplis !

Un bel ouvrage pour tous ceux qui veulent s’initier aux techniques de dessin tout en restant chez soi.

 

192 pages / 11,90€

 

http://www.editionsduchene.fr/

 

Cours-de-dessin-facile--1.JPG

 

Cours-de-dessin-facile--2.JPG  Cours-de-dessin-facile--3.JPG

 

Cours-de-dessin-facile--4.JPG

Partager cet article
Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 16:43

Le petit livre de Napoléon

 

David Chanteranne

 

Le Chêne Editions

 

 

Les grands épisodes de la vie de Napoléon illustrés par des chromos…

 

Résumé :

De son enfance en Corse à sa mort sur l’île de Sainte-Hélène, en passant par la bataille d’Austerlitz, son mariage avec Marie-Louise, la prise de Moscou, le passage de la Bérésina, la naissance de l’Aiglon, son exil sur l’île d’Elbe, la bataille de Waterloo…

Cet album de poche présente la vie de Napoléon à travers une centaine de chromos.

 

Historien et historien de l’art, David Chanteranne est rédacteur en chef de la Revue du Souvenir Napoléonien et du magazine Napoléon 1er.

 

Mon avis : ****

Un petit livre superbe : 10x15 cm, la couverture est en mousse avec une belle représentation de Napoléon sur fond rouge. Toutes les tranches des pages sont dorées, une présentation soignée et recherchée !

Chaque évènement de la vie de l’empereur est représenté par une belle image et un texte explicatif. Que ce soit sa naissance, sa maison natale, les dates historiques, les mariages, le règne, les batailles, les victoires, les défaites, tout est représenté !

Les textes qui accompagnent les images sont très précis et rigoureux. Tout est soigneusement inscrit. Les images sont très jolies, dans le style carte postale colorée de l’époque mais on voit chaque détail, les traits sont nets et précis.

Ce petit album possède une vraie richesse historique pour tous les admirateurs de Napoléon ou pour tous ceux qui veulent simplement découvrir ce qu’était la vie de ce grand stratège. Joie, victoire, défaite, peine, malheur, tristesse, conquête, voyage, cet homme a eu une vie extraordinairement remplie et c’est ce qui fait la beauté du récit et des chromos.

L’auteur est un connaisseur et un historien rigoureux qui nous fait partager sa passion pour Napoléon et c’est avec grand plaisir qu’on le suit dans ses pérégrinations.

Un très bel ouvrage, une histoire riche et passionnante, un prix très raisonnable pour une qualité soignée, n’hésitez plus à vous procurer ce petit livre, vous ne le regretterez pas !

 

176 pages / 100 illustrations / 14,90€

 

http://www.editionsduchene.fr/

 

Le petit livre de Napoléon 1

 

Le petit livre de Napoléon 2

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Les chroniques de Madoka
  • : Si vous êtes fan de bd, dessin animé,cinéma, manga, héroïc fantasy, horreur, fantastique, roman... alors restez sur mon blog tout est ici :o)
  • Contact

Recherche

Thèmes 2