Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 16:08

La Tourbière du diable

Michael C.Talbot

 

Résumé 

Un jeune archéologue, David Macauley, exhume le corps d’une jeune fille presque intacte, d’une tourbière écossaise. Ce corps aurait près de deux mille ans. David remarque tout de suite les étranges traces de morsures qu’elle porte au cou et par son expression d’horreur pure. Quel monstre a pu faire cela ? La curiosité de l’archéologue va l’entraîner lui et sa famille sur un chemin tortueux. Le mystère entourant le fameux marais d’Hovern Bog et les villageois complètement terrifiés, va encore rendre la situation plus inquiétante.

 

Mon avis : ****

Le meilleur livre d'horreur/fantasy que j'ai lu !

 

Tout d’abord, lorsqu’on commence la lecture, tout s’amorce doucement : la petite vie tranquille, les fouilles, la découverte du corps commence à mettre en place une atmosphère inquiétante. Les traces de morsures n’appartiennent à aucun animal connu. Le scientifique rationnel qu’est David va s’acharner à trouver une solution à ce mystère, surtout que le corps de la jeune femme semble avoir été sacrifié.

A quels anciens rites, à quelle créature était-elle destinée ? Voulant forcer le destin, David emmène sa famille avec lui tout en ignorant qu’un vaste piège est en train de se refermer sur lui. La première partie s’oriente nettement vers la terreur, la deuxième s’amorce avec la partie fantastique. La rencontre de David et du personnage clé de cette histoire, montre clairement que les choses rationnelles n’existent plus et que quelque chose d’autre existe, un mélange de magie et de sorcellerie va alors s’opérer.

La dernière partie, est bien entendu l’affrontement du bien contre le mal, avec tout une partie psychologique, sentiment de sacrifice…

L’auteur, a vraiment réussi le mélange fantastico-horrifique avec brio. Rien ne laisse présager à la lecture du résumé ou même des premières pages où le roman va nous emmener. Un bon suspens qu’il mènera tambour battant jusqu’à la fin. Belle écriture, grand talent…

 

« La tourbière du diable » est un des seuls romans à nous être parvenus. En effet, né en 1953, l’auteur décèdera à 39 ans d’une leucémie. Son écriture, basée sur l’anthropologie, la physique cantique, ceci appuyé par un très bon bagage scientifique, lui aurait certainement permis de nous éblouir encore.

 

La tourbiere du diable

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Epouvante Horreur Fantastique
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 23:25

Lucky Luke

La diligence / Le pied tendre

Morris et Goscinny

 

 

Réédition d'un classique de la BD par un site de vente par correspondance assez connu.

 

Présentation du livre :

 

Qui ne connaît pas Lucky Luke, le célèbre cowboy solitaire ? Nouvelle réédition pour ce grand classique en album double. Le premier tome comprend la diligence et le pied tendre.

 

Passons maintenant au livre en lui-même : il est magnifique, d'un beau rouge dégradé avec la silhouette du cowboy qui se détache nettement en couverture. La tranche en toile cousue est bien solide, l'auteur, les titres sont inscrits en relief doré dessus. Très beau livre.

Le contenu : première pages avec illustrations des deux bandes-dessinées, puis vient le première : la diligence. Rien à redire, très bien faite également.

Vient le plus intéressant : séparant les deux BD, 13 pages présentant l'auteur, l'œuvre, le contexte historique, le tout agrémenté de nombreux dessins et photos qui enrichissent notablement cette nouvelle édition. Ensuite on passe à la deuxième histoire, le pied tendre, puis encore une dizaine de pages retraçant l'histoire de ce récit avec les bandits de l'époque, le pourquoi de cette histoire, bref beaucoup de choses très intéressantes à parcourir.

A noter que le double album est accompagné de deux très belles reproductions des couvertures des deux histoires.

 

Mon avis : ****

 

Déjà cliente de ce site, je sais qu'en général les livres sont de beaux produits, mais là cet album va au delà de mes espérances. Le livre est très beau, bien fini, enrichi de plus de vingt pages d'histoires, de croquis, de photos. La présentation est même luxueuse. Les deux reproductions sont également très belles. Bref un très bel album que tout collectionneur de BD sera fier d'exposer dans sa bibliothèque.

Certes, le prix après se monte à 25 euros par double album, mais vu le prix d'une bande dessinée standard maintenant, mon choix est vite fait. J'ai d'ailleurs décidé de continuer la collection et je le conseille à tout amateur de beaux livres.

 

lucky luke1

 

 

lucky luke2

 

lucky luke3

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Bande dessinée
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 23:18

La grotte de cristal / Le cycle de merlin Tome 1

Mary Stewart

 

Retour sur le début mythique de l'histoire du roi Arthur et de Merlin son magicien et conseiller attitré

 

Résumé :

De son enfance de bâtard jusqu'à son rôle capital dans la naissance du futur roi Arthur, voici l'histoire de Merlin telle que jamais elle ne fut contée : par lui-même. Vieil homme au crépuscule de sa vie, le magicien se remémore son étrange jeunesse à la cour de son grand-père, la découverte terrifiante autant que fascinante de ses pouvoirs magiques, et sa rencontre explosive avec Uther Pendragon, bientôt père d'Arthur. A travers les yeux du plus célèbre des magiciens, c'est toute l'histoire mi-réelle mi-mythique d'une ère d'invasions, de guerres et de conquêtes qui s'offre à nous.

 

Mon avis : ***

 

Ici l'histoire nous présente l'histoire de Merlin : ses origines, son enfance, la découverte de la magie puis comment il a aidé à la venue du roi Arthur.

Le contexte historique tient une grande place dans le récit, très bien documenté d'ailleurs. On apprend l'histoire et la politique de l'Angleterre au moment de la naissance d'Arthur. Le côté romancé est beaucoup moins présent, d'ailleurs ceux qui n'aiment pas trop l'histoire pourraient vite se lasser. Mais l'auteur sait mener sa barque et on continue la lecture, curieux de savoir jusqu'où pourra aller Merlin.

La série télévisée qui passe actuellement sur les aventures du jeune Merlin, s'est sans doute inspirée de ce récit. A conseiller pour tous les passionnés de magie et d'aventures.

 

la grotte de cristal

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Héroïc Fantasy
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 14:40

La forteresse noire

 F. Paul Wilson

 

Un classique en terreur, qui a été adapté au cinéma par Michael Mann dans les années 80.

 

Réumé :

 

"Quelque chose tue mes hommes." Tel est le message d'un officier allemand dont l'escadron est stationné dans un donjon perdu dans les brumes de Transylvanie. Le capitaine Woermann y voit ses hommes périr les uns après les autres dans des conditions atroces.

Une escouade SS est envoyée en renfort mais découvre, à son arrivée, une situation terrifiante. Invisible et silencieux, l'ennemi fait une victime par nuit, laissant un corps mutilé et vidé de son sang. Une créature a surgi des ténèbres pour frapper avec une sauvagerie inimaginable des soldats peut-être un peu trop cupides. En proie à la panique, les nazis font alors appel à un spécialiste des légendes locales pour élucider ce mystère et mettre fin au massacre : un vieil érudit juif, féru de démonologie...

 

Mon avis : ***

 

J'ai apprécié ce livre qui se passait au moment de l'invasion allemande. Le contexte et le lieu, une sombre forteresse isolée, sont bien en place pour laisser place à l'horreur que ont réveiller cette troupe de soldats inconsciente du danger.

 

Il est ironique de constater que les nazis, dépassées par la situation devront faire appel à un juif, passionné d'histoire et de démonologie. De même l'affrontement entre le nazi imbu de sa situation privilégiée, et l'allemand plus humain, qui cherche à comprendre les personnes et pas seulement à juger sur la religion ou la couleur de peau. De beaux paradoxes avec en toile de fond une créature étrange, ce livre est une belle réussite.

 

Pour les cinéphiles, je conseille vivement le film, réalisé en 1983.

 

forteresse noire

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Héroïc Fantasy
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 14:34

La tour sombre T1 : le pistolero

Stephen King

 

 

Premier tome d'une série de sept livres, le maître incontesté de l'épouvante nous livre ici son premier cycle fantastique.

 

Résumé :

 

" L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait... " Ce Pistolero, c'est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d'un monde qui a changé et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d'un jeu de tarot bien particulier ? Le Pistolero devra faire le pari de le découvrir, et d'affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables...

 

Mon avis : ****

Il est très utile de lire l'introduction rédigée par l'auteur lui-même, il explique la réécriture de son premier tome qu'il jugeait trop infantile. L'ensemble de son cycle est également évoqué, c'est une mine de renseignements très intéressants pour celui qui veut se lancer dans la lecture de la série complète. Elle est même tellement bien faite, qu'elle donne tout de suite envie de se plonger dans l'intrigue.

 

Ce premier tome met en place la trame du cycle tout en restant un peu confuse sur le déroulement de l'histoire de notre héros. On découvre Roland qui poursuit l'homme sombre à travers le désert. Grâce à quelques flashbacks, on découvre ce qui a amené notre pistolero à cette poursuite. Le dénouement amorce doucement le deuxième tome tout en ayant relativement peu levé le voile sur l'intrigue.

 

Ce premier tome, tout en étant le plus mince  que ce soit au niveau des pages ou de l'intrigue, m'a tout de suite passionnée. C'est en gros l'introduction aux tomes suivants. L'histoire est pourtant très simple, une poursuite dans le désert, mais le charisme de Roland ne lâche plus le lecteur, on accroche tout de suite. Peut-être le mystère de l'intrigue y est-il aussi pour beaucoup. Une fois entré dans l'histoire, on veut savoir jusqu'où Roland sera emmené pr le mystérieux homme noir...

 

 tour sombre T1

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Héroïc Fantasy
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 17:51

Horror Collector T1 / Lee So Young

 

Premier tome d'une série assez énigmatique par la talentueuse artiste coréenne auteur de Model.

 

Résumé :

Horror Collector, titre et image de couverture très énigmatiques, la quatrième de couverture nous dévoile une histoire sanglante. Elle concerne la fameuse cousine de Dracula Elisabeth Batory, elle se serait réincarnée dans une jeune fille, mais un sombre secret tourne autour d’elle. Il y a également un homme, Evilis, collectionneur d’objets maudits. Sa routa va croiser celle d’Elisabeth…

 

Mon avis : ****

C’est un manga coréen, avec un style très spécial à apprécier pour les néophytes, les garçons ont des traits d’une finesse exagérée, une bouche très rouge, de longues mais effilées. Je connais déjà l’auteur pour ses œuvres « Arcana » et « Model», moi je suis accro, les personnages sont toujours torturés, les histoires d’amour impossible…

Les deux thèmes principaux abordés sont la malédiction et l’amour avec un peu d’horreur quand même. Au début, on ne voit pas trop l’histoire se deviner, peu à peu les personnages se dévoilent, l’histoire gagne en profondeur et en compréhension dans les autres tomes.

On aime ou on n’aime pas le style coréen, assez éloigné du manga japonais, selon moi, je trouve que les histoires sont plus orientées côté sombre et psychologique. Le dessin également n’est pas du tout le même, personnellement les deux me plaisent. Après tout est une question de goût mais il serait dommage de passer à côté de ce manga et de cette auteur, complètement à part des autres mais fascinant par bien des côtés.

model t1

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Manga
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 09:47

Le nom du vent T1 : Chronique du tueur de roi, première journée

Patrick Rothfuss

 

Voilà donc le « livre de l’année », critiques unanimes, chef d’œuvre. J’étais très intriguée et je voulais savoir si ce livre était à la hauteur de mes espérances.

 

Résumé :

Un vieil homme, grand magicien dans sa jeunesse, sentant la fin de sa vie arriver, se confie à un ménestrel royal. Il lui raconte l’histoire de sa vie : son enfance, la découverte de la magie, son entrée dans une fameuse école de sorciers, sa vie dans une ville dangereuse….

 

Mon avis : ****

Encore une histoire de fantasy classique pourrait-on dire, il n’en est rien. Au début l’action est un peu longue à se mettre en place mais quand le magicien raconte as vie passée, vous êtes happé par l’intrigue. L’auteur arrive par un tour de force à nous mettre dans la peau du ménestrel, on a l’impression d’écouter une superbe histoire. Certes la trame peut paraître déjà usée mais la façon de mettre en place les éléments, le tragique de certaines situations et le tout saupoudré d’un zeste de romance, en font bien le livre de l’année.

 

Moi en tout cas, j’ai adoré, tous les éléments de la fantasy classique sont là tout en étant renouvelés dans les différentes aventures de Kvothe le héros. Certes, l’épaisseur du livre et le nombre de pages (782) peuvent en décourager plus d’un mais une fois dans plongé dans le récit on ne voit pas les pages passer.

 

  nom du vent

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Héroïc Fantasy
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 15:16

Le cycle des démons T1 : L’homme rune

Peter V. Brett

 

Ce premier tome présente le jeune Arlen, aux prises avec des démons qui sortent uniquement la nuit. Il devra tout quitter pour trouver un moyen de les arrêter.

 

Résumé :

Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Le seul espoir de survie : s’abriter derrière des runes magiques qui repoussent ces monstres. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit pour relier les villages dont les habitants ne s’éloignent jamais.

Arlen, après une terrible tragédie, décide ne plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d’un moyen de combattre les démons.

 

Mon avis :  ****

Ce premier tome est une réussite : les runes pour se protéger des démons est une nouvelle forme de défense pour les gens trop faibles au départ pour se battre contre les démons. Le contexte, les personnages, les démons en eux-mêmes, sont très bien décrits. Dès le départ, on est pris dans l’histoire avec l’affrontement entre le jeune Arlen et le démon. Nous suivons ses péripéties, son apprentissage avec curiosité et impatience.

L’auteur a su faire une histoire novatrice pour certains points de son récit, certains pourront peut-être lui reprocher quelques longueurs mais moi j’ai adoré. Il ne reste plus longtemps pour savoir la suite de l’histoire, le tome 2 sort dans quelques jours.

homme rune 

 

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Héroïc Fantasy
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 15:10

La malédiction de l’anneau T1 : Les chants de la walkyrie

Edouard Brasey

 

 

Ce livre est le 1er tome d’une trilogie : « la malédiction de l’anneau ». Inspiré librement de l’œuvre de Wagner et de la légende des Nibelungen, l’auteur nous fait revivre le souffle épique des légendes nordiques et des anciennes mythologies.

 

Résumé :

Odin le dieu suprême, a engendré sur terre la puissante lignée des rois du Frankenland,  les seuls à pouvoir perpétuer l’étincelle divine. Mais Frigg, l’épouse d’Odin, s’estimant trompée, frappe la reine de ce pays de stérélité. Odin fait alors appel  à l’une de ses filles, la Walkyrie Brunehilde, chargée de recueil.lir le dernier souffle des guerriers valeureux pour les conduire au Walhalla, afin qu’elle apporte la pomme d’éternelle jeunesse à la reine. Pour accomplir sa mission, Brunehilde doit abandonner son statut de déesse et de vierge guerrière…

 

Mon avis :  ****

Edouard Brasey a su faire de l’histoire assez complexe des dieux nordiques, une aventure épique, très rythmée, mélange de récits mythologiques, d’aventures guerrières et bien sûr d’amour. C’est l’un des thèmes prépondérants du récit. L’amour que porte Odin aux hommes, sa volonté que sa lignée humaine se poursuive à travers les siècles. Sa fille Brunehilde, une des fières Walkyrie, sera elle aussi irrésistiblement attirée par les hommes…

L’auteur a su rendre accessible à tous l’histoire d’Odin et la mythologie nordique, assez peu connues par rapport aux autres. Ce premier tome met en place les personnages et se révèle très prenant, on attend la suite avec impatience…

C’est le premier livre que je lis de cet auteur et je n’ai pas été déçue, une très belle découverte que je recommande aux amateurs de grands cycles épiques.

 les chants de la walkyrie

 

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Héroïc Fantasy
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 15:04

La malédiction de l’anneau T2 : Le sommeil du dragon

D'Edouard Brasey

 

 

Deuxième tome de qui sera la trilogie de la malédiction de l’anneau, nous suivons à nouveau Brunehilde, la fière walkyrie, et nous assistons à l’apparition du nouvel héros descendant d’Odin : Siegfried

 

Résumé :

 

Le dragon Fafnir est le gardien jaloux du trésor et de l’anneau magique des Nibelungen, acquis jadis au prix de sang versé et dont la malédiction va bientôt entraîner le crépuscule des dieux. Siegfried, descendant du dieu suprême Odin, élevé par les loups, puis initié par le géant Regin à la magie chamanique des métamorphoses et au langage des animaux, va l’affronter avant de retrouver Brunehilde, la Walkyrie endormie sur son rocher entouré de flammes. Mais l’anneau maudit n’a pas fini de contrarier les destinées…

 

Mon avis :  ****

 

Toujours aussi prenant que le premier tome, nous suivons avec empressement la destinée des héritiers humains du dieu Odin. Une partie de l’histoire des Géants disparue est révélée, le grand  héros de la mythologie nordique, Siegfried, fait son apparition. Digne descendant des dieux, son destin sera de braver mille dangers avant peut-être d’espérer atteindre le fameux Walhalla. Il croisera aussi la route de la fière Brunehilde, quel destin sera réservé à ces deux êtres hors du commun ?

Comme dans les chants de la Walkyrie, l’action et l’amour se mêle étroitement. On découvre avec plaisir les personnages de la mythologie nordique. L’apparition de monstres et autres personnages du folklore scandinave apporte une touche de féerie. Pas de temps mort, j’attends le dernier tome et la conclusion avec impatience !

le sommeil du dragon

Repost 0
Published by leschroniquesdemadoka.over-blog.com - dans Héroïc Fantasy
commenter cet article

Présentation

  • : Les chroniques de Madoka
  • Les chroniques de Madoka
  • : Si vous êtes fan de bd, dessin animé,cinéma, manga, héroïc fantasy, horreur, fantastique, roman... alors restez sur mon blog tout est ici :o)
  • Contact

Recherche

Thèmes 2