Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 09:25

Trois guerres pour Emma

 

François Darnaudet

 

Rivière Blanche Editions

 

 

Résumé :

En 1870, les Prussiens font le siège de Paris. A l'intérieur de la ville, un tueur fou du nom de Gueule de Chien affronte un sergent de police tout aussi dément, surnommé Passe-Mur. A quelques pâtés de maisons, le jeune étudiant lorientais, Jean-Baptiste Gallenne, réquisitionné dans la garde bretonne du général Trochu s'initie à l'amour et à la politique avec Emma, la belle institutrice socialiste. Il a pour rival le charismatique Joseph Monroe, ouvrier lorrain engagé dans les moblots, ami et confident de Paul Verlaine. Les deux hommes affronteront Gueule de Chien, Passe-Mur, les Prussiens, les Versaillais... Leur lutte s'achèvera en 1876, à Little Bighorn, aux côtés du lieutenant-colonel George-Armstrong Custer. Sitting Bull et Crazy Horse arbitreront le dénouement de ces TROIS GUERRES POUR EMMA...

 

Mon avis : ***

Les trois personnages clé de ce roman sont Joseph, Jean-Baptiste et Emma, un trio inséparable en amour comme en amitié. Nous allons les suivre tout au long de ce récit grâce aux extraits d’un journal concernant la guerre de 70, François Darnaudet s’étant inspiré du destin de deux soldats français. Joseph Monroe et Jean-Baptiste Gallenne, déjà cités. L’auteur relate ici des combats épiques, des amis perdus dans d’horribles batailles et demain peut-être viendra leur tour…Le massacre du 28 Juin 1876 perpétré par les indiens y est également relaté.

Un récit poignant, une guerre un peu oubliée qui nous est remise en mémoire par la magie d’une plume très douée et mêlant habilement plusieurs genres : western, polar, histoire…

Certains écrits sont authentiques, d’autres romancés pour le bon déroulement de l’histoire, et qui nous tiennent en haleine jusqu’au bout. Des passages violents, des actes abominables, les guerres étant rarement réjouissantes, c’est pour cela qu’il ne faut pas oublier ceux qui ont y participé en bien ou en mal. François Darnaudet a su trouver une place pour des aventures amoureuses qui allègent un peu le côté dramatique du récit.

Bien écrit, bien documenté, un très beau livre à ne pas manquer !

 

240 pages / 17€

 

www.riviereblanche.com

 

Trois-guerre-pour-Emma.JPG

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Romans - livres historiques
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 09:18

L’auto école

Tome 8 Panneau-Rama

 

Cazenove & Amouriq

 

Bamboo Editions

 

 

Résumé :

C’est un vrai défi que de passer son permis de conduire. Avant de lâcher leur élève comme un grand sur toutes les routes du pays, nos moniteurs doivent s’assurer qu’il parle couramment le panneau de signalisation, qu’il maîtrise à la perfection le langage des priorités, qu’il sait compter au moins jusqu’à 130 à l’heure. Un niveau d’exigence qui lui fera s’y reprendre à trois fois minimum avant d’obtenir le fameux sésame. Puis, l’élève s’éloignera au volant de son propre véhicule, et commencera immanquablement à faire des infractions au code de la route et se fera sucrer son permis en moins de temps qu’il n’en faut pour changer une vitesse. En fait, le vrai défi, c’est de garder son permis de conduire !

 

Mon avis : ****

Encore une très belle illustration comique pour cette BD hilarante sur une auto-école et ses méthodes peu orthodoxes !

L’auto-école Bokréno, avec à sa tête un directeur survolté, tente de former tant bien que mal tous les jours de nouveaux conducteurs. Mais les formateurs tant eux-mêmes un tantinet maladroits, il ne fait pas s’étonner si la voiture finit souvent dans le décor !

Des situations plus comiques les unes que les autres, des personnages caricaturaux mais drôles au possible, on s’amuse franchement et on rit sans retenue !

Les dessins sont bien faits et bien soignés, en rondeur pour les voiture et très expressifs pour les personnages.

Un pur moment de détente où l’on croise des situations que l’on a peut-être pu rencontrer dans notre vie de tous les jours ou qui rappelleront pour certains, avec émotion, le jour de leur passage du permis de conduire…

A lire absolument !

 

46 pages / 9,95€

 

www.bamboo.fr

 

l-auto-ecole-1.JPG

 

l-auto-ecole-2.JPG l-auto-ecole-3.JPG

 

l-auto-ecole-4.JPG l-auto-ecole-5.JPG

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Bande dessinée
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:42

Rossmore Avenue

 

Vanessa Caffin

 

Belfond Editions

 

 

Résumé :

Lily Brochant s'est installée il y a dix ans à Los Angeles, où elle a suivi un amour de passage. Allergique à l'inculture américaine, elle se débat au milieu du vernis californien, décidée à imposer un ton résolument irrévérencieux et parisien, bien intriguant pour la communauté du 500, Rossmore Avenue, le petit immeuble chic et vieille Angleterre de Hancock Park où elle a posé ses valises. Reine du shiatsu auprès d'une clientèle fortunée, elle se jette sur le pouls de ses voisins pour mieux traquer leurs manques affectifs : Jane, malmenée par un fils hyperactif et déterminée à démasquer les infidélités de son mari ; Georges, un Français sexagénaire inconsolable depuis le décès de sa femme, parti à L.A dans l'espoir de rencontrer son idole, Sylvie Vartan ; Luke, peintre dépressif en mal d'inspiration ; et Cora, concierge latino mélancolique rêvant de fuir en Norvège. Mais quand le mari de Cora est retrouvé mort dans les poubelles et qu'un natif de L.A se met à courtiser Lily à la française, la vie prend des tours inattendus au 500, Rossmore Avenue... Une comédie délurée et subtile, dans l'esprit des Chroniques de San Francisco, où s'expriment avec justesse les fantaisies de l'âme humaine, la solitude et le doute.

 

Mon avis : ***

Une histoire, celle de Lily Brochant vivant à Los Angeles où elle réside à présent. Vanessa Caffin signe ici son troisième roman, les deux premiers ayant eu un impact très favorable auprès du public.

Ses clients californiens lui paient une petite fortune pour accéder grâce à elle au summum du bien-être. Son appartement, dans un petit immeuble cossu, des voisins qui deviennent son centre d’intérêt malgré sa charge de travail évidente, et tout naturellement elle fait partie intégrante dans leur existence. Ils ont leurs petits malheurs quotidiens, certains redoutent la solitude et rêvent d’une vie meilleure.

Un roman empreint de drôlerie, une atmosphère où l’on peut parfois passer du rire aux larmes. Les réparties sont amusantes, une vraie comédie. On prend beaucoup de plaisir à lire ce livre qui vous fait un peu oublier vos propres tracas…On s’attendrit pour les autres.

Je vous en souhaite une bonne lecture !

 

240 pages / 18€

 

www.belfond.fr

 

Rossmore-avenue.JPG

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Romans - livres historiques
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:36

Ronds

 

Daniel Picon

 

Mango Jeunesse Editions

 

 

Résumé :

Il suffit de trois ronds en papier et d’un peu d’imagination, pour réaliser de magnifiques compositions ! Cet ouvrage permet de créer facilement avec de la colle et quelques gommettes, des animaux et des personnages rigolos : pirates, princesses, animaux de la savane, voiliers…plus de 350 modèles à réaliser. Un livre qui ravira les enfants et les plus grands.

 

Mon avis : ****

Un livre cartonné à spirale, 17x22 cm  avec une belle illustration d’illusion de chouette et d’autres animaux tout ronds en couverture…

Toutes sortes d’animaux sont proposées : chats, chiens, tigres, canards, poissons, déguisement, moyens de locomotion…avec toutes les solutions pour les créer soi-même, vraiment génial !

Des heures de jeux, un moyen ludique pour apprendre les formes et les découper tout en s’amusant ! Même les parents se joindront facilement au jeu tellement les formes à faire sont mignonnes et pas trop compliquées.

Encore un très bon livre à se procurer !

 

 

120 pages / 13€ / Dès 4 ans

 

www.fleuruseditions.com

 

Ronds-1.JPG

 

 Ronds-2.JPG Ronds-3.JPG

 

Ronds-4.JPG

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Jeunesse
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:29

Je joue à…Ma Boulangerie

 

Emmanuelle Teyras

 

Mango Jeunesse Editions

 

 

Présentation :

Une déclinaison de la collection « Je joue à » en petit format et à petit prix sur le thème des commerces.

Un kit de jeu d’imitation :

* Plus de 50 objets prédécoupés (8 planches cartonnées) : baguettes, pains spéciaux, bonbons, viennoiseries, pièces de monnaie…

* Un petit cahier central avec des billets et des étiquettes de prix à découper.

 

Mon avis : ****

Un bel album, 21x26cm, avec une représentation imagée sur la couverture de tout ce que l’on va trouver dans le livre.

Un échantillon de produits que l’on peut trouver en boulangerie : pains, baguette, brioches, petits pains au chocolat, croissants, gâteaux de toutes sortes et fort appétissants, bonbons, sandwichs, caisse enregistreuse…

Les petits gourmands seront heureux comme des rois dans leur univers de la boulangerie.

Original et ludique, ce jeu permet de s’initier au commerce et à connaître les produits du quotidien notamment dans une boulangerie.

 

16 pages cartonnées + 16 pages / 5,95€ / Dès 4 ans

 

www.editions-mango.com

 

Ma-boulangerie--1.JPG

 

Ma-boulangerie--2.JPG Ma-boulangerie--3.JPG

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Jeunesse
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:20

Le Tempestaire

Tome 1 : La Confrérie des Naufrageurs

 

Johan Heliot

 

Baam Editions

 

 

Résumé :

Rares sont de nos jours les êtres dotés d'un talent d'exception. Et parmi eux, seuls quelques-uns parviennent à le maîtriser à la perfection. Haggis, Maître des Innocents, est de ceux-là. C'est en recueillant de jeunes enfants particulièrement doués et en leur apprenant à exploiter au mieux leurs capacités qu'il parvient à gagner la mainmise sur le Quartier Gueux de Rédemption. Jed compte au nombre de ses plus grandes trouvailles : les éléments semblent en effet refléter ses émotions, les tempêtes se déchaînent au rythme de ses affections. Il deviendra ainsi l'enjeu d'une lutte sans merci entre les mystérieux Directeurs de la Compagnie et la Matrone des Naufrageurs, très ancienne créature qui révélera au garçon l'usage de son talent de tempestaire...

 

Mon avis : ****

Tout d’abord un petit mot sur la couverture qui ne peut qu’attirer le regard avec cet homme sombre, affublé d’un étrange masque d’oiseau qui semble commander à la foudre et aux éclairs et dessous, un jeune garçon apeuré tente de le fuir…Vraiment très belle !

Les parents de Jed arrivent à Rédemption, une ville tentaculaire, pleine de gueux mais pourtant régie par une loi assez stricte, celle des Directeurs de la Compagnie. Les deux pauvres gens abandonnent leur garçon aux mains de Haggis, maître des Innocents et repartent…Dix ans plus tard, Jed a survécu et commence à passer les épreuves, avec ses amis, qui lui permettront de devenir un Aîné et de pouvoir être un peu plus libre de l’égide de Haggis. Ils connaîtront la peur et l’horreur des rues sordides de Rédemption mais Jed commencera également à sentir son étrange et terrifiant pouvoir…Une seule personne peut l’aider à le maîtrise : la mystérieuse Matrone de Naufrageurs…

Un univers étrange et fantastique, aux personnages hauts en couleur qui côtoient une faune bigarré et fantasque : les habitants de Rédemption. D’étranges Directeurs règnent sur la Cité mais restent dans l’ombre, Haggis règne sur les gueux de la ville, la Matrone sur les mers. Ces personnages sont le triangle principal de l’intrigue auquel vient bien sûr s’ajouter Jed, le courageux garçon à l’avenir incertain malgré un pouvoir immense, ses fidèles amis qui l’accompagneront jusqu’au bout, des amis et des ennemis qui se dresseront sur leur chemin, des rebondissements, des surprises, des monstres, de la magie, bref un cocktail détonnant pour un livre véritablement réussi !

Les personnages sont attachants aussi bien dans leur courage que leur méchanceté, l’intrigue est passionnante : qui sont véritablement les Directeurs ? Qui sont les parents des Innocents ? Jed arrivera-t-il à maîtriser ses pouvoirs ?

De la bonne fantasy bien écrite et bien pensée, l’auteur a su nous emmener dans un voyage au bout du monde à la rencontre des naufrageurs et du tempestaire avec brio ! La fin nous laisse un beau suspense, rendez-vous bientôt au tome 2 : Les Flibustiers du Vent…

 

414 pages / 13€

 

www.editions-baam.fr

 

Le-tempestaire-la-confrerie-des-naufrageurs.jpg

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Héroïc Fantasy
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:13

La Légende dorée

Tome 3 : Le Trou de Baal

 

Joblin / Le Discot

 

Vents d’Ouest Editions / Collection Fantastique

 

 

Résumé :

Menacée par les cohortes sataniques, l'abbaye bibinictine de Saint-Bibin-l'Imbibé est en état de siège. Cependant, l'évêque de Tarabisco attend que brûle à l'horizon l'étrange et terrifiant "Feu vert" pour jeter ses troupes et son commando de moines clystériens dans l'ultime bataille. Celle qu'il lui faudra livrer à Satan et à son armée de démons. Ce troisième volet de "La Légende Dorée" clôt le cycle de Saint Georges. Nous y retrouverons Frère Boulu, Alméria, la matago, l'abbé Retzina, le reclus-stylite et, bien sûr, Saint Georges, solidement épaulé par Marvo, l'héroïque gastéropode. Triompheront-ils du Diable, de Bélial, de Veryberrichon, de Pluricéphallus et de tous les démons incubes et succubes vomis par l'enfer ? Vous le saurez en vous plongeant dans "Le Trou de Baal" ; une aventure qui relègue les guerres picrocholines et la guerre de Troie au rang d'empoignades de pochetrons à la buvette de Challivoy-sous-Yvette !

 

Mon avis : ***

Encore une très belle couverture dans des tons verts  évoquant la magie ainsi que tous les héros présents dans l’album !

Alméria la magiciennes décide de se lancer à l’attaque du !diable, de Bélial. Pendant ce temps, Saint Georges apparaît bien décidé à en découdre lui aussi ! Une horde de démons tous plus horribles et machiavéliques les uns que les autres vont déferler sur nos héros et leur donner bien du fil à retordre !

Un humour débridé, des personnages et des situations décalés, une cohorte de démons et de clins d’œil à certains personnages célèbres, et voici comment se clôt la fameuse trilogie de la légende dorée. Un univers fantastique et fantasque à la fois, une galerie de personnages loufoques et drôles, bref on ne s’ennuie pas à la lecture de ce dernier et troisième opus !

Les dessins sont magnifiques, dans des tons éclatants et les créatures démoniaques sont vraiment superbes ! Un régal pour les yeux !

Si vous avez aimé les précédents tomes, n’hésitez pas à vous procurer celui-ci !

 

48 pages / 13,50€

 

www.ventsdouest.com

 

La-legende-doree-1.JPG

 

La-legende-doree-2.JPG

 

La-legende-doree-3.JPG

 

La-legende-doree-4.JPG

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Bande dessinée
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:33

Zhu Zhu Babies

 

Giochi Preziosi

 

Un univers plein de douceur !

 

 

Présentation :

En 1 an, les hamsters Zhu Zhu Pets ont mis de la vie dans les foyers en se faufilant un peu partout. Avec leur bouille ronde et leur duvet tout doux, ces petits hamsters intelligents sont devenus très rapidement des compagnons adoptés par toute la famille.

N° 1 du Jouet en France, le monde des Zhu Zhu s’enrichit de nouveaux univers et accueille les « Zhu Zhu Babies ». Très doux, colorés, mignons avec de nombreux accessoires et coffrets, les enfants peuvent collectionner mais aussi choyer les Zhu Zhu Babies.

 

Mon avis : ****

Premièrement, les Zhu Zhu Babies : les enfants pourront déposer sur leur couverture toutes douces et aux couleurs acidulées leurs Zhu Zhu Babies pour leur faire prendre leur biberon, jouer avec leur peluche ou faire la sieste.

Celui que je chronique est tout bleu avec une couverture à carreaux bleu et blanc, très doux et très mignon dans sa jolie poussette mauve. Il est livré avec un biberon, un flacon et un doudou lion. Avec ses petits yeux tout brillants, il fera la joie de votre enfant ! Il fait environ 8 cm de long, poussette incluse.

Et ensuite les Zhu Zhu Babies partent en balade : quand il fait beau, quoi de plus amusant que d’aller se balader dans sont petit véhicule à l’effigie d’un oiseau ou d’une coccinelle. Les Zhu Zhu Babies se font pousser par les Zhu Zhu Pets pour des heures de promenade. Le Zhu Zhu qui pousse le véhicule se fixe simplement en le posant sur son support qui est adapté pour éviter au Zhu Zhu pousseur de se décrocher quand il fait une marche arrière.

Ici c’est le véhicule oiseau que je possède : tout bleu, on met le bébé dans le petit siège et le hamster s’accroche derrière pour le faire avancer, très bonne idée ! L’oiseau est monté sur roulettes et fait environ 17 cm, traineau inclus. Vraiment très joli et l’enfant passera des heures à jouer avec ses petits hamsters si gais et si colorés.

Bref, des produits bien finis, visant une cible plus jeune que la gamme Zhu Zhu normale et c’est très bien. Originale et très mignons, ils deviendront vite des petits compagnons de jeux pour vos enfants et même pour les plus jeunes.

Avoir un Zhu Zhu Babies c’est l’adopter, lui et toute sa petite famille !

 

Zhu Zhu Babies : 7,99€ (l’unité)

 

Zhu Zhu Babies Véhicule : 12,99€ (l’unité, livré sans Zhu Zhu Pets et Babies)

 

Giochi Preziosi

 

www.ZhuZhuBabies.com

 

Zhu-Zhu-Babies-1.jpg

 

Zhu-Zhu-Babies-2.jpg

Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:22

Micah

 

Laurell K. Hamilton

 

Bragelonne Editions

 

 

Résumé :

A côté de l'amour, la réanimation c'est du gâteau ! Il existe de nombreuses raisons de relever les morts. Certaines sont privées, d'autres publiques. Dans le cas présent, le FBI souhaite interroger un témoin décédé. Et devinez qui va avoir le privilège de prendre l'avion pour Philadelphie ? Heureusement, je ne suis pas seule. Micah, le chef des léopards-garous de Saint Louis, m'accompagne. Le seul de mes amants capable de me faire bouillir le sang d'un seul regard. J'étais absolument ravie... jusqu'à ce qu'il me fasse remarquer que ce serait la première fois que nous nous retrouverions en tête à tête, sans maître vampire et loup-garou alpha dans les parages. Juste lui, moi... et mes peurs.

 

Mon avis : ****

Nous retrouvons Anita Blake, la célèbre tueuse de vampires et réanimatrice, embarquée cette fois dans une aventure loin de St-Louis. Un ami ne pouvant assurer une réanimation, c’est Anita qui va s’en charger, accompagné de Micah, pour l’aider à nourrir son « Ardeur ». Mais la jeune femme se pose beaucoup de questions existentielles, et être seul avec un jeune homme qui l’aime passionnément ne vas pas faire ses affaires. Outre ces petits problèmes sentimentaux, la réanimation ne se passera pas tout à fait comme prévue…

Le récit principal est suivi de trois histoires courtes, très bien faites : la première, on découvre Anita seule, aves son don de réanimatrice, devant une cliente fort désireuse de retrouver son mari. La deuxième, se déroule sans Anita, une belle et terrifiante histoire de maison hantée et la dernière, qui se passe un peu avant « Narcisse Enchaîné », met en scène Anita devant à tout prix retrouver un vampire et luttant contre son attirance pour Jean-Claude, maître des vampires de St-Louis…

J’avoue que c’est avec un peu d’appréhension que j’ai ouvert ce treizième tome de la série, car depuis le dixième, je trouvais que les aventures d’Anita sombraient dans mélange de sexe et d’histoires qui tenaient mal la route. Quelle excellente surprise j’ai éprouvé en lisant ce tome ! Mis à part une scène de sexe, j’ai enfin retrouvé Anita comme je l’aimais, la réanimatrice déterminée à la langue acérée, même si elle se pose encore beaucoup de questions, et Micah, enfin un digne compagnon auprès d’elle ! L’histoire est intéressante et réserve son lot de surprises, le côté psychologique et les pouvoirs d’Anita sont enfin bien exploités. Et les trois autres histoires sont également du même acabit : prenantes, simples, directes mais oh combien agréables à lire !

Bref j’espère sincèrement que l’auteure va continuer dans cette voie et que nous allons enfin retrouver une Anita Blake splendide et déterminée comme elle l’était à ses débuts ! Cette fois j’ai hâte de lire le tome 14 !

 

Ce livre a été chroniqué grâce au partenariat du site Livraddict et des éditions Bragelonne, merci pour cet excellent moment de lecture !

 

240 pages / 17€

 

www.bragelonne.fr

http://www.livraddict.com/

 

Micah.jpg

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Bit Lit
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:17

L’imagerie français / anglais

 

Emilie Beaumont

 

Fleurus Edition

 

 

On ne présente plus la célèbre Collection « L’imagerie » chez Fleurus, tant elle est connue par tous les parents et les enfants pour ses belles images et ses textes si passionnants…

 

Résumé :

Ce livre très attrayant, destiné aux jeunes enfants, présente plus de 500 mots illustrés pour les aider dans leur apprentissage de l’anglais, tout en les éveillant au monde qui les entoure.

 

Mon avis : ****

Un bel album avec une couverture épaisse et en mousse nous présente l’imagerie français / anglais.

Près d’une cinquantaine de thèmes sont abordés comme : les animaux, les aliments, les loisirs, les vêtements, les saisons, le sport… Enfin tout ce qu’il faut pour pouvoir se débrouiller avec un bon vocabulaire de base.

Les dessins sont très beaux et très colorés, réalistes, l’enfant ne peut guère se tromper. Sous le dessin, l’objet est d’abord écrit en français puis en anglais.

Un très bon apprentissage qui m’a décidé à acquérir les autres titres de cette collection

 

128 pages / 11,50€

 

http://www.fleuruseditions.com/

 

L-imagerie-francais-anglais-1.JPG

 

L-imagerie-francais-anglais-2.JPG L-imagerie-francais-anglais-3.JPG

Repost 0
Published by Les Chroniques de Madoka - dans Jeunesse
commenter cet article

Présentation

  • : Les chroniques de Madoka
  • Les chroniques de Madoka
  • : Si vous êtes fan de bd, dessin animé,cinéma, manga, héroïc fantasy, horreur, fantastique, roman... alors restez sur mon blog tout est ici :o)
  • Contact

Recherche

Thèmes 2