Lundi 2 avril 2012 1 02 /04 /Avr /2012 11:18

Orianor

Tome 1 : La Cité aux sept murailles

 

JeanAvril

 

Cima Edition

 

 

Résumé :

Rihel, la Cité aux sept murailles, agonise dans les flammes : quarante années de siège, pour une poignée de cendre... Depuis des millénaires, les humains sont en guerre contre les forces de So'Ghol, la Montagne Noire. Après la chute de Rihel, un seul Trône reste encore aux mains des humains : celui de la Citadelle de Céless, cœur du royaume de l'Endriel. Beaucoup disent que la situation est sans espoir, et pourtant plusieurs se tiennent encore debout, déterminés à poursuivre l'œuvre de résistance. Ensemble, ils continuent d'écrire une épopée traversant les âges. Les voici qui s'avancent : Kahel, chevalier de l'ordre des ivataris, mages ayant pour arme la lumière. Blanc, un enfant qui a désormais un empire contre lui. Jad, Iridia et Raygone, jeunes héros répondant à l'appel de l'Endriel, l'ultime rempart du monde libre, sur le point de tomber entre les griffes de l'envahisseur. Et Uriss, ancien roi amené en esclavage au cœur de la Montagne Noire pour y rencontrer un sort tragique : être enchaîné à son pire ennemi, par une chaîne lui faisant subir les souffrances qu'il inflige à l'autre...

 

Mon avis : ***

Un très bon premier tome de pure fantasy !

Kahel, un mage, chevauche dans la forêt avec pour compagnon un jeune garçon Blanc, et trois étranges créatures, des falanites qui le guide pour atteindre l’Endriel, le dernier royamue encore libre. Derrière lui, les dernières cendres de Rihel, la fière cité, montent encore au ciel. Blanc est le prince héritier légitime de ce royaume et Kahel a juré de le protéger jusqu’au bout ! Trois jeunes gens, Jad, Iidia et Raygone se dirigent eux aussi vers Endriel qu’ils espèrent réussir à protéger également. Leur chemin vont-ils se croiser… ? Pendant ce temps, le père de Blanc, l’ancien roi Uriss, est prisonnier dans les montagnes et un sort odieux lui est réservé…

Ce premier tome se lit assez vite et très facilement car il n’est pas très long. De plus je dois avouer qu’il est fort bien écrit ! Certes la trame est assez connue : un royaume à défendre, un héritier, un mage et de jeunes héros, mais malgré cela l’auteur a su en tirer le meilleur parti et parvient à nous passionner durant cette centaine de pages !

La fin laisse présager des bouleversements et des surprises pour le prochain tome : « So’Rah », je suis très curieuse et impatiente de le découvrir !

 

113 pages / 5,25€

 

www.orianor.com

 

 

Orianor-T1.jpg

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Communauté : THE FANTASY WORLD - Publié dans : Héroïc Fantasy - Par Les Chroniques de Madoka
Retour à l'accueil

Présentation

Texte Libre

Recherche

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés