Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 11:16

La Fête des écoles

 

Georges Coulonges

 

Presse de la Cité Edition

 

A la fin du siècle dernier, dans le Rouergue, une jeune institutrice se trouve au cœur des conflits qui accompagnèrent les débuts de l’instruction publique.

 

Résumé :

Fin du XIXe siècle. Adeline Bézian quitte l'école normale de Rodez heureuse d'être nommée institutrice mais triste de se séparer de son premier amour à peine entrevu, Elie Chabrol. Affectée dans un village de l'Aveyron, elle se trouve en butte à l'hostilité du maire, prêt à faire bâtir une école pour les garçons mais n'en voyant pas l'utilité pour les filles (" On n'a pas besoin d'instruction pour faire aller son ménage... "),et à la virulence du curé, qui fustige en chaire les tenants de "l'école sans Dieu ".

Adeline, désorientée, épouse Alphonse, instituteur également, dont elle espère le soutien. Mais le destin lui fait croiser une nouvelle fois le chemin d'Elie. Adeline doit se battre pour ne pas céder à cet amour interdit. La fête des écoles qu'elle rêvait d'organiser aura-t-elle bien lieu?

 

Mon avis : ***

L’auteur a su avec talent nous faire entrer dans cette période un peu méconnue : les débuts de l’école laïque.

En cette fin de siècle, c’était encore et surtout l’école religieuse qui primait. Il ne faut pas oublier qu’à certaines époques pas si lointaines, c’étaient les moines qui avaient le plus d’instruction et écrivaient couramment le latin. Mais peu à peu, vers la fin du XIXème siècle, l’école laïque commence à s’implanter mais dans les petits villages, comme ceux où Adeline notre jeune héroïne va exercer, les croyances populaires se portent plus vers l’enseignement religieux.

De plus, l’instruction des filles n’était pas vue d’un très bon œil non plus. Alors une femme qui enseigne, pensez-vous !

Adeline devra se battre pour faire respecter l’école de la république mais pour que les filles puissent également recevoir le même enseignement que les garçons. Et sa vie personnelle, partagée entre deux hommes, ne sera pas de tout repos non plus !

Georges Coulonges a su allier avec brio la partie historique et le côté romanesque de l’histoire. Un bien beau livre qui nous fait remonter dans un passé pas si lointain où bénéficier de l’instruction n’allait pas toujours de soi…

 

288 pages / 19€

 

http://www.pressesdelacite.com/

 

www.collection-terresdefrance.fr

 

 

La-fete-des-ecoles.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les chroniques de Madoka
  • : Si vous êtes fan de bd, dessin animé,cinéma, manga, héroïc fantasy, horreur, fantastique, roman... alors restez sur mon blog tout est ici :o)
  • Contact

Recherche

Thèmes 2