Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 12:38

 

Dernier été à Mayfair

 

 

 

Thérésa Révay

 

 

 

Belfond Editions / Gilles Paris SARL

 

 

* Ce livre paraîtra le 17 Octobre

 

Résumé :

Mayfair, Londres, été 1911. Lord et lady Rotherfield s'apprêtent à recevoir la haute société anglaise dans leur somptueuse demeure de Berkeley Square, pour le bal des dix-huit ans de leur fille Victoria. Artiste, idéaliste mais décidée à faire un beau mariage, la jeune fille ne veut pas manquer son entrée dans le monde. Pourtant, elle est en colère. Sa sœur Evangeline, vingt ans, a disparu. Dans la matinée, celle-ci s'est rendue à l'une de ces abominables réunions de suffragettes dont elle n'est toujours pas revenue. C'est Julian, le frère aîné, qui la retrouve enfin derrière les barreaux d'une sordide prison de Bermondsey, l'un des quartiers ouvriers de l'East End où couve la révolte. Julian n'apprécie guère le comportement de sa sœur, lui, l'héritier de la dynastie, prisonnier d'une vie qu'il n'a pas choisie mais dont il assume les contraintes par sens du devoir. Il ne comprend pas plus Edward, son frère cadet, qu'il juge égocentrique et inconscient. Homme à femmes, charmant dilettante et passionné d'aviation, Edward a des dettes de jeu. Pour les honorer, il doit remporter le premier prix d'une course d'aviation et vaincre son plus grand rival, le Français Pierre du Forestel, un jeune homme aussi séducteur et fantaisiste que lui. Tous appartiennent à l'élite de leurs pays, et tous sont fiers de leurs héritages ancestraux, confiants dans leur avenir. Mais peu décèlent les failles qui sont déjà apparues dans leur mode de vie.

 

Mon avis : ***

Mayfair, été 1911. Les gens sont insouciants, à Londres ceux que l’on surnomme les « Admirables », ont l’argent, le pouvoir et le prestige. Une société qui ne vit que par l’éclat, se montrer à tout prix pour faire étalage de ses biens. Les Rotherfield ouvrent le bal pour leur fille Victoria, Evangeline sa sœur brille par son absence. Un malaise dans la famille car c’est une révoltée ou suffragette, formant un petit comité de femmes pour se faire entendre, ce qui l’amène tout droit en prison. Julien, l’aîné, ne cautionne en aucune façon l’attitude de sa sœur, d’autant plus que le frère cadet Edouard est criblé de dettes de jeu. Malgré tout l’avenir s’annonce sous les meilleurs auspices jusqu’à la déclaration de la guerre qu’ils devront affronter, les anglais comme les français, riches ou pauvres, par leur sacrifice et leur sens du devoir. Les femmes seront les premières à se mobiliser pour leur rôle d’infirmière, malgré la fatigue, résister coûte que coûte à ce déferlement de sang et de souffrances. Et grâce à toutes ces femmes, un monde nouveau pourra voir le jour, leur émancipation sera leur enjeu majeur.

Un roman passionnant où l’amour se mêle aussi à l’histoire. Plus qu’un roman ce sont des faits historiques, des personnages attachants. Thérèse Révay nous fait vivre des moments intenses, et tous ces gens disparus, leur courage, ils ont donné leur vie pour que celles des autres continuent…Un livre à découvrir sans hésitation !

 

480 pages / 21€

 

www.belfond.fr

 

www.gillesparis.com

 

 

Dernier-ete-a-mayfair.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les chroniques de Madoka
  • : Si vous êtes fan de bd, dessin animé,cinéma, manga, héroïc fantasy, horreur, fantastique, roman... alors restez sur mon blog tout est ici :o)
  • Contact

Recherche

Thèmes 2