Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 17:25

 

Bloodlight

Chapitre 1 : Frustration

 

 

 

Scénario : Zaz /  Dessins : Esdras / Couleurs : Gwen

 

 

 

Kantik Editions

 

Résumé :

Une famille de vampires, aussi immortels et puissants que de teint cireux, pourrait-elle vivre au milieu des mortels sans que nul ne le sache ? Oui, si c’est au fin fond de l’Amérique, là où les vaches ont un Q.I voisin de celui de leurs éleveurs. Mais que se passerait-il si une jeune fille venue de la ville débarquait, pleine de doutes et armée d’une sagacité hors du commun ? Lorsque Bella Cygne rencontre Edouard Culdelaine, elle sait que plus rien ne sera jamais plus comme avant, mais elle est loin de se douter que son destin est de rejoindre le monde des ténèbres…

 

Mon avis : ****

Un très bel album, 23,5x32 cm, avec une superbe illustration de Bella, Edouard et tous les Culdelaine réunis…Quelle famille !

Bella Cygne, pour laisser vivre la passion d’adolescente de sa mère, décide de partir vivre avec son père dans une petite ville paumée d’Amérique. Dès son arrivée au bahut, elle fait la connaissance des spécimens qui peuplent le coin mais une famille de cachets d’aspirine retient particulièrement son attention : les Culdelaine et surtout le beau Edouard. Mais celui-ci semble la fuir comme la peste mais peu importe ! Belle s’est jurée qu’Edouard serait à elle, alors haut les cœurs !

Bien sûr vous l’aurez sans aucun doute compris, cet album est une délirante parodie de Twilight ! Mais il est important de signaler que cette fois cette histoire loufoque est parfaitement réussie ! Que ce soit par les situations hilarantes ou la gestuel des héros, le scénario qui reste malgré tout plausible et le plaisir de retrouver des personnages connus dans une situation complètement différente…

Quelques perles s’y trouvent même comme le couple « Alice/ Jaspire », Edouard qui supporte comme il le peut l’odeur délicieuse de Bella en…, concours impressionnant entre Edouard er une plante carnivore ou les kilomètres de bave des filles devant ce dernier…Mais tout ceci n’est qu’un aperçu des facéties de Bloodlight et franchement j’ai été conquise par ce premier opus dont je redoutais pourtant le ridicule. Ayant lu les livres originaux, le scénario colle au plus près du premier tome avec beaucoup d’humour en plus et c’est franchement extra !

Maintenant côté graphisme : très beaux, rien à redire, maîtrise totale d’Esdras qui avait déjà parodié Harry Cover. Les dessins sont plutôt arrondis pour accentuer le côté humoristique, les expressions sont bien représentées grâce aux dessins des yeux expressifs, et surtout de la couleur, beaucoup de couleurs éclatantes qui donnent vie aux personnages.

Bref un superbe album, drôle et attachant, on passe un excellent moment et on aura souvent envie de le relire. Vivement le deuxième tome : Excitation (tout un programme…)

 

48 pages / 13€

 

www.editions-kantik.fr

 

 

 

Bloodlight-1.JPG

 

Bloodlight-2.JPG Bloodlight-3.JPG

 

Bloodlight-4.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les chroniques de Madoka
  • : Si vous êtes fan de bd, dessin animé,cinéma, manga, héroïc fantasy, horreur, fantastique, roman... alors restez sur mon blog tout est ici :o)
  • Contact

Recherche

Thèmes 2